AccueilA LA UNEDakar 2024 : Kevin Benavides est de retour

Dakar 2024 : Kevin Benavides est de retour

Crédit : A.S.O./Fotop/V.Stephani
Première victoire depuis janvier 2023 pour Kevin Benavides. Crédit : A.S.O./Fotop/V.Stephani

Il ne fallait visiblement pas enterrer Kevin Benavides trop tôt. Double-vainqueur du Dakar (2021, 2023) et tenant du titre, l’Argentin ne faisait paradoxalement pas partie des favoris à sa propre succession, la faute à une saison 2023 devenue noire après son succès en Arabie Saoudite. Blessé à plusieurs reprises, dont une fracture au péroné début décembre, il n’avait pu se préparer comme il le voulait. Mais il en fallait plus pour le freiner dans sa quête de hat-trick.

Présent aux avant-postes durant les premiers jours de course (9e du prologue, 8e de l’étape 1, 19e de l’étape 2), le pilote KTM était dans le rythme sans pour autant se montrer parmi les leaders. Il a choisi les 438 kilomètres de spéciale de l’étape 3, entre Al Duwadimi et Al Salamiya, pour dévoiler une partie de son jeu. Et remporter sa première victoire en championnat du monde de rallye-raid depuis l’étape 14 du Dakar 2023, un an plus tôt. Celle-là même qui lui avait permis d’enlever la couronne pour 43 secondes face à son coéquipier Toby Price.

Deux pilotes RallyGP en moins

Quand il a franchi la ligne, ce lundi, K. Benavides n’a pas célébré une victoire mais une troisième place. Il avait initialement terminé derrière Pablo Quintanilla et Joan Barreda. Le Chilien et l’Espagnol ont perdu sur tapis vert en raison d’une pénalité pour excès de vitesse dans une zone limitée. Le succès reste donc en Amérique du sud, mais change de pays et passe la frontière argentine. Le podium du jour est complété par les Honda de Ricky Brabec (+1’11 ») et d’Adrien van Beveren (+2’51 »), le Français réalisant sa meilleure performance depuis le début du parcours.

Dans sa quête de podium final, voire de victoire, « VBA » n’a plus face à lui Sam Sunderland et Sebastian Bühler. Le premier, qui est aussi son beau-frère, a été victime d’un ennui technique dont l’origine reste à éclaircir. Le second a chuté et quitté la course. Après Joaquim Rodrigues, Hero perd un second représentant. Son meilleur pilote, Ross Branch, reste aux commandes du classement général après s’être classé cinquième (+3’18 »). Il porte son avance sur « Nacho » Cornejo à 3’11 ». Avec Brabec troisième (+5’08 »), Quintanilla quatrième (+16’16 ») et Van Beveren cinquième (+20’16 »), le Botswanais est poursuivi par quatre Honda.

« Dudu » prend de l’avance 

Déjà vainqueur du prologue, Romain Dumontier a signé son second succès de l’année en catégorie Rally2 à Al Salamiya. Le Normand fait une excellente opération au classement général puisqu’il relègue son dauphin, le Sud-Africain Bradley Cox, à près de 28 minutes. Le Picard Jean-Loup Lepan suit au troisième rang.

Résultats complets en cliquant ici

A Lire aussi

GASGAS 2025

GASGAS 2025 : la 125 rejoint une gamme déjà complète

0
  Les GASGAS 2025 reviennent avec une ligne encore plus complète, puisqu'à l'image de ce qui se passe chez Husqvarna, une 125 cm3 est de...