Hier, les pilotes ont rejoint le Chili après une ascension à plus de 4800 m et un réveil très matinal. Sur cette journée, Joan Barreda (Honda) a une nouvelle fois pris l’avantage et augmenté son avance au général après seulement 4 jours de course. Marc Coma (KTM) est revenu en 2e position à 12 minutes de Barreda.
Avec un quart d’heure de perdu mercredi, Paulo Goncalves (Honda) semble lui bien impuissant face à la réussite de son coéquipier, tout comme Ruben Faria (KTM) qui perd onze minutes aujourd’hui et pointe à 23 minutes du leader au général. 4e du jour, Jordi Viladoms (KTM) cède lui aussi plus de dix minutes et apparait désormais en cinquième position alors que Pablo Quintanilla, auteur d’une splendide étape pour l’arrivée du Dakar chez lui au Chili, effectue une belle remontée au 6e rang du provisoire. Un classement dont Matthias Walkner (KTM) est le grand perdant puisque le rookie perd 23 minutes et sa place sur le podium provisoire.

Laia Sanz (Honda) était elle beaucoup plus satisfaite de sa journée avec un superbe 8e temps.

Du côté français, Alain Duclos (Sherco) a terminé 7e et figure dans le top 10 provisoire. Sa réaction sur Dakar.com : «C’est une étape que nous avions déjà faite, je connaissais cette zone. Je n’étais pas à mon avantage dans la première partie, très rapide, néanmoins il n’y a que Ruben qui m’a repris. Nous avons attaqué ensemble les 100 bornes de dunes, c’est moi qui ai ouvert. A l’avant de la course, hormis Barreda et Coma, tout le monde s’est paumé mais pas nous. Donc nous sommes repassés devant. Je suis un peu dégoûté parce que je me suis raté à 8 kilomètres de l’arrivée, je suis parti un kilomètre trop à droite et les autres sont revenus. Mais ce n’est pas grave, c’est une bonne opération. Je me sens bien, pas fatigué, la moto marche très bien. Mais dans le Top 10, tout le monde roule super fort. On est 5 ou 6 à se tenir en cinq minutes, ce qui n’est pas grand-chose à l’échelle du rallye. Donc on maintient la pression sur le groupe de devant, et il y a bien un moment où ça va lâcher. Il faut avouer que Marc et Joan sont au-dessus du lot, ils ne font pas d’erreurs… il y a juste à les féliciter. Mais ils sont humains avant tout, ils ne sont pas à l’abri de faire des fautes. A l’allure où ils vont, c’est quasiment inévitable. Marc a déjà commis des erreurs, Barreda on n’en parle même pas.»

Classement étape 4
1 BARREDA Joan SPA Team HRC Honda 3:27’28
2 COMA Marc SPA KTM Red Bull Rally Factory KTM + 1’59
3 QUINTANILLA Pablo CHI KTM KTM + 2’49
4 VILADOMS Jordi SPA KTM Red Bull Rally Factory KTM + 10’44
5 FARIA Ruben POR KTM Red Bull Rally Factory KTM + 10’55
6 PIZZOLITO Javier ARG Honda South America Rally Team Honda + 11’29
7 DUCLOS Alain FRA Sherco Rally Factory Sherco + 12’51
8 SANZ Laia SPA Team HRC Honda + 13’48
9 SVITKO Stefan SLO Slovnaft Team KTM + 13’51
10 METGE Mickael FRA Yamaha Racing Yamaha + 14’32
11 BOTTURI Alessandro ITA Yamaha Racing Yamaha + 14’52
12 GONCALVES Paulo POR Team HRC Honda + 14’56
13 GOUET Daniel CHI Honda South America Rally Team Honda + 15’05
14 JAKES Ivan SLO Microstep Industry Team KTM + 15’30
15 VAN NIEKERK Riaan RSA Brother Link KTM Rally KTM + 16’17
(…)

Les dix premiers du provisoire
1 BARREDA 13:10:33
2 COMA + 12’49
3 GONCALVES + 20’29
4 FARIA + 23’05
5 VILADOMS + 24’51
6 QUINTANILLA + 30’42
7 PRICE + 32’05
8 WALKNER + 33’28
9 DUCLOS + 36’31
10 RODRIGUES + 39’05

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici