Les Français sont toujours au top de cette édition du Dakar. Hier, David Casteu a remporté haut la main cette étape technique où l’ex trialiste s’est senti à l’aise, mais Olivier Pain reste leader au général. Juan Pedrero termine 3e. En 4e position, Cyril Despres, 5e de la journée, a préféré ne pas prendre de risque après une chute en guise de rappel à l’ordre : il conserve sa 3e place au général à 13’34 d’Olivier Pain… Pas de chance pour Joan Barreda, vainqueur la veille, qui a rencontré des problèmes de pompe à essence et perd plus de  3 heures en terminant 143e (59e au général) !
Ils ont dit  :
David Casteu : « Tout s’est super bien passé, la Yamaha a super bien roulé. Dès le km 20, j’ai rattrapé Olivier Pain et nous avons roulé ensemble. Nous avons bien géré la course, nous avons fait la trace. Ce fut une belle étape ». Cette 3e victoire d’étape, après celles de 2006 et 2010, lui fait énormément plaisir : « D’autant que c’est le début du rallye, tous les pilotes sont là et personne ne gère». Après le sable des étapes péruviennes, cette 5e étape fut plus rocailleuse : «C’était très dur, avec beaucoup de pierres, de dangers, il fallait être hyper vigilant».

Cyril Despres : «Aujourd’hui, c’était une bonne leçon en rallye raid. Vous regardez le road book et vous pensez, «seulement 136 km», cela va vite passer. Mais dans une section de fesh fesh ma roue avant s’est coincée, je suis passé par-dessus le guidon et la moto a atterri sur ma jambe. Heureusement, ma genouillère Orthema a absorbé tout le choc sinon je me serai cassé la jambe à coup sûr. J’ai toujours su que c’était la Rolls Royce des genouillères mais aujourd’hui, elles ont vraiment fait leurs preuves. Cela montre bien qu’en rallye raid tout peut arriver et qu’il vaut mieux y être préparé. Demain, nous avons la première très longue spéciale du rallye (455 kilomètres), nous sommes entrés dans une zone au Chili où j’aime rouler et je prendrai le départ demain en 5ème position. Tout cela fait que c’est l’occasion parfaite de pousser un peu. Donc, si je me sens bien sur la moto demain matin c’est exactement ce que je vais faire. Et si, pour une raison inexpliquée, je ne me sens pas particulièrement bien sur la moto je peux attendre un autre jour. Il y a encore de nombreuses possibilités dans ce rallye!  »

Classement étape 5

1 Casteu (N°10) France Yamaha 01:39:42
2 Pain (n°9) France Yamaha 01:40:51   + 00:01:09
3 Pedrero (n°12) Espagne KTM 01:42:40 + 00:02:58
4 Botturi (n°17) Italie Husqvarna 01:43:07 + 00:03:25
5 Despres (n°1) France KTM 01:43:49 + 00:04:07
6 Svitko (n°6) SVK KTM 01:44:22 +  00:04:40
7 Lopez (n°7) Chili KTM 01:44:29 + 00:04:47
8 Rodrigues (n°3) Portugal Honda 01:44:34 + 00:04:52
9 Duclos (n°14) France Sherco 01:44:43 00:05:01
10 Jakes (n°32) SVK KTM 01:45:27 00:05:45

Classement après l’étape 5 
1 Pain (n°9) France Yamaha 11:51:29
2 Casteu (N°10) France Yamaha 11:52:44 + 00:01:15
3 Despres (n°1) France KTM 1:57:36 + 00:06:07
4 Faria (n°11) Portugal KTM 12:05:03 + 00:13:34
5 Viladoms (n°4) Espagne Husqvarna 12:05:05 + 00:13:36
6 Lopez (n°7) Chili KTM 12:05:08 + 00:13:39
7 Botturi (n°17) Italie Husqvarna12:05:29 + 00:14:00
8 Przygonski (n°18) Pologne KTM 12:10:29 + 00:19:00 00:05:00
9 Svitko (n°6) SVK KTM 12:12:14 00:20:45
10 Gouet (n°26) Chili Honda 12:14:13 + 00:22:44

Résumé de l’étape 5  auto et moto 

Interview David Casteu 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici