Cyril Despres remporte à Buenos Aires son troisième Dakar, sur une dernière étape remportée par son porteur d’eau, Ruben Faria. En autos, Carlos Sainz a achevé sa première victoire sur le Dakar en résistant à l’ultime charge d’Al Attiyah, vainqueur de la spéciale avec 36’’ de mieux. L’Espagnol conserve un avantage historique de 2’12’’.

Au terme de la 14ème étape, sur laquelle sa position n’a jamais été réellement menacée, Cyril Despres a achevé sa troisième victoire sur le Dakar, après ses succès de 2005 et 2007. Pour cette dernière ligne droite, au sens strict du terme, le pilote KTM avait une marge de 1h04’20’’ sur son premier poursuivant au classement général, Pal-Anders Ullevalseter. Cette menace bien lointaine a naturellement été aisée à contrôler pour le Français, qui s’est contenté d’assurer l’essentiel : conduire sa moto jusqu’à la ligne… à 133 km/h de moyenne tout de même.

L’enjeu de la victoire d’étape, traditionnellement convoitée pour son prestige, a pris une dimension symbolique forte avec la montée en puissance de Ruben Faria, parti en 10ème position ce matin. En haussant le rythme, à la fois pour rejoindre son leader et pour tenter un coup, le porteur d’eau de Cyril Despres a commencé par signer le meilleur temps intermédiaire au CP1. Son ultime sortie se termine en apothéose, avec le chrono du jour sur la ligne d’arrivée, où Despres attendait Faria pour de chaleureuses félicitations. La joie de la bande de Despres se révèle totale un peu plus tard dans la journée, au moment où le petit protégé, Christian Califano a terminé le parcours du Dakar sur sa deuxième tentative, à la dernière position du classement général !

Un niveau en-dessous, la hiérarchie du Dakar pouvait encore connaître quelques bouleversements. Mais en dépit de ses efforts, « Chaleco » n’est pas parvenu à inquiéter Ullevalseter, 2ème du général comme de l’étape : un éternel recommencement ! Le pilote chilien ne cache toutefois pas sa joie d’avoir terminé son premier Dakar, qui plus est sur le podium, et en remportant la catégorie 450cc avec une Aprilia qui faisait ses débuts sur l’épreuve. Toujours en 450cc, David Frétigné avait à défendre sa 5ème place du général, qui ne tenait qu’à trois petites minutes d’avance sur Alain Duclos. Le pilote Yamaha n’a perdu qu’une vingtaine de secondes, bénéficiant notamment des problèmes de pneumatiques subis par Duclos.

Classement de l’étape :

1 019 FARIA (PRT) KTM 01:26:48 00:00:00
2 004 ULLEVALSETER (NOR) KTM 01:30:33 00:03:45
3 005 RODRIGUES (PRT) YAMAHA 01:30:45 00:03:57
4 014 DUCLOS (FRA) KTM 01:31:22 00:04:34
5 012 FRETIGNE (FRA) YAMAHA 01:31:43 00:04:55
6 002 DESPRES (FRA) KTM 01:31:53 00:05:05
7 016 PAIN (FRA) YAMAHA 01:32:10 00:05:22
8 001 COMA (ESP) KTM 01:32:14 00:05:26
9 007 KNUIMAN (NLD) KTM 01:32:58 00:06:10
10 009 LOPEZ CONTARDO (CHL) APRILIA 01:33:07 00:06:19

Classement général final :

1 002 DESPRES (FRA) KTM 51:10:37 00:00:00
2 004 ULLEVALSETER (NOR) KTM 52:13:29 01:02:52
3 009 LOPEZ CONTARDO (CHL) APRILIA 52:20:25 01:09:48
4 005 RODRIGUES (PRT) YAMAHA 52:30:10 01:19:33
5 012 FRETIGNE (FRA) YAMAHA 53:06:33 01:55:56
6 014 DUCLOS (FRA) KTM 53:09:12 01:58:35
7 024 STREET (USA) KTM 54:00:20 02:49:43 02:00
8 011 PRZYGONSKI (POL) KTM 54:26:36 03:15:59
9 016 PAIN (FRA) YAMAHA 54:38:57 03:28:20
10 034 PEDRERO GARCIA (ESP) KTM 54:44:25 03:33:48 02:00

La vidéo du jour :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici