Villebret accueillait la troisième épreuve du championnat de France ce week-end. Un rendez-vous qui n’a pas permis à Christophe Nambotin de poursuivre sa série de victoires en E1. En méforme le samedi l’officiel KTM a tardé à trouver le bon rythme et conclut sur une troisième place. En net regain de forme le lendemain, Christophe s’est vu pénalisé par un crash dans la ligne qui a nettement endommagé son collecteur d’échappement. Contraint de rouler deux spéciales avec une moto quasi-arrêtée avant de pouvoir réparer au CH, il lui a fallu attaquer dans tous les secteurs chronométrés pour finalement arracher une belle deuxième place. Un bilan toutefois positif puisque Christophe reste leader du championnat avec 17 points d’avance.

Comment s’est passé ton week-end ?
Christophe NAMBOTIN : « Si on regarde la feuille de résultats on pourrait dire que c’était un week-end sans… Pourtant j’en retire des choses positives. Samedi je n’étais pas dans le bon rythme. Je manquais d’énergie, je n’étais pas très bien physiquement, je n’avais pas de jambes. J’ai peiné à trouver du rythme, je termine troisième. Le lendemain je me sentais bien, j’ai vite retrouvé mon pilotage. Il avait plu pendant la nuit et les spéciales étaient glissantes. Dans la spéciale en ligne suis allé trop vite dans une descente, et je me suis encastré dans un arbre. Mon collecteur d ‘échappement a été écrasé, la moto ne fonctionnait plus, j’étais comme sur une 50 ! « 
Comment as-tu géré ensuite ?
CN : « Il n’y avait pas de CH avant la spéciale suivante et j’ai dû rouler comme ça une fois de plus au risque de casser mon moteur. Arrivé au CH nous avons réparé et à partir de ce moment j’ai mis du gros gaz ! J’avais un retard énorme sur les autres et il me restait que six spéciales pour remonter. J’en remporte quatre et je termine deuxième. Le point positif est que j’ai terminé mon week-end avec beaucoup de vitesse et de super temps en spéciale. Je n’aurai pas aimé aborder le Grand Prix d’Italie en restant sur une journée catastrophique ! Je remercie vraiment Eric Bernard qui a été très compréhensif. »
Le Grand-Prix d’Italie arrive dans deux semaines. Prêt ?
CN : « Oui ! Je vais profiter des beaux jours pour faire un peu de Jet Ski et du ski nautique avec Pela, histoire de nous changer les idées et de nous détendre. Ensuite on fera un peu de training avant notre départ à Lumezzane. »

Rendez-vous sur la page Facebook de Christophe pour suivre son actualité
Source : Newsletter Christophe Nambotin – © photo Mathieu Talayssat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici