christian pfeiffer

Christian Pfeiffer nous a quitté. Le monde en général, celui de l’enduro et de l’extrême en particulier perd l’un des siens, et pas un des moins titrés. Vainqueur à quatre reprises de l’Erzberg Rodeo (seuls Taddy Blazusiak et Graham Jarvis ont fait mieux) , l’Allemand avait la formation adéquate pour cela, lui qui a été plusieurs fois champion national en trial, avant de s’émanciper avec l’enduro extrême sur des Gas Gas. Puis, très vite, il devient une légende du stunt, au point de devenir rapidement un ambassadeur de choix pour la marque BMW, dont il dévergonde les sérieux modèles à coups de wheeling ou de stoppies.

Athlète Red Bull depuis des lustres, Chris avait parcouru le monde entier pour montrer ses talents et ce qu’il était possible de faire avec une moto. Mais en 2015, il avait décidé de prendre sa retraite du stunt et du milieu moto pour se consacrer à sa famille, même s’il continuait de rouler pour son plaisir, indiquant que « la moto fait partie de ma vie ». Depuis, la dépression lui rendait régulièrement visite. Dont une fois de trop le week-end dernier, qui l’a poussé à mettre fin à ses jours. A 51 ans, il laisse derrière lui une femme et trois enfants. RIP Christian Pfeiffer.