Le championnat du monde de « hard enduro », soit d’enduro extrême, en bon français, va bel et bien voir le jour ce week-end au Portugal, du côté de Porto, avec la traditionnelle course XL Lagares. Une épreuve dont le dernier vainqueur est Mario Roman, l’édition 2020 ayant été annulée, comme tant d’autres. Cette fois, elle fait donc office d’ouverture à ce nouveau championnat extrême. Voici une interview de Paulo Moreira, l’organisateur de la course. 

 

Paolo, à quoi s’attendre ce weekend au Portugal?
Paulo Moreira: “Evidemment, nous avons dû composer avec les restrictions en place. Non, il n’y aura pas le prologue dans les rues de Porto, nous avons concentré nos efforts sur les montagnes. On aura un EnduroCross et un prologue sous forme d’une spectaculaire montée impossible qui sera un bon échauffement pour la course principale du dimanche. Les amateurs feront une épreuve chaque jour vendredi, samedi et dimanche, pendant que les pros feront EnduroCross et prologue samedi, avant la course dimanche. 

Donc, ça sera une édition quasi normale pour les amateurs ? 
Exactement. Avec le parcours prévu, les pilotes vont se régaler, c’est le plus important pour moi. Et même si les spectateurs ne pourront être présents en personne, la couverture du Red Bull Media House est ce qu’on peut faire de mieux en remplacement. Ce sera une course mémorable. 

Donc pas de spectateurs ? 
Non, ça a été une décision difficile parce qu’on a toujours essayé de créer une atmosphère avec le public autour de la course. Donc la faire à huis clos n’est pas dans l’esprit de l’évènement, mais c’était la seule solution pour avoir une course. 

Le terrain de jeu sera-t-il nouveau ? 
Disons que les pilotes vont passer du bon temps ! Au lieu du format multi-tour de 2019, on a tracé une boucle de 71 km, avec 50% d’inédit par rapport aux années précédentes. On espère que ce format permettra de limiter les bouchons et les retardataires pour les pros, en fluidifiant le flux de pilotes, ce qui sera mieux pour tout le monde. 

Y’aura-t-il quand même le célèbre lit de rivière qui fait la renommée de l’XL Lagares ?
Oui, garantie ! On a des sections « classiques », et d’autres nouvelles qui seront à surveiller aussi ! En s’aventurant dans de nouvelles terres, on a trouvé quelques descentes et montées typiques de l’extrême. 

C’est pour quel type de pilote dimanche ?
Il faudra être complet. Les pilotes techniques seront avantagés, et ceux qui ont des longues jambes aussi. Tout dépendra du niveau d’eau des rivières ! Mais il faudra être costaud et malin pour économiser sa moto. 

Tous les renseignements sur la course ici.