brad freeman

Le championnat du monde d’enduroGP 2022, c’est parti ! Et ça commence dès ce soir, le 5 mai, avec le GP ACERBIS d’Espagne qui se déroule à Lalin, en Espagne. Sept mois se sont écoulés depuis la dernière manche de la série 2021 en France, et la reprise tant attendue verra les meilleurs pilotes d’enduro du monde se réunir pour le premier de sept événements à travers l’Europe.

L’Espagne étant la première étape du nouveau championnat, l’action sera intense pendant les deux premiers week-ends de mai, la deuxième manche se déroulant au Portugal une semaine plus tard, à Peso da Régua – Armamar, Portugal, les 13-14-15 mai.

Le week-end s’annonce sec et chaud pour la première manche. Le coup d’envoi de l’événement sera donné le vendredi soir avec le Super Test AKRAPOVIC à 19h00, dans la banlieue de Lalin. Les deux jours suivants, les pilotes devront passer près de sept heures en selle pour boucler trois tours de 75 kilomètres. Dès le départ, les concurrents se dirigeront d’abord vers le POLISPORT Extreme Test de l’événement avant de rejoindre l’ACERBIS Cross Test et le premier Time Check. Ils s’attaqueront ensuite à l’Enduro Test JUST1, puis retourneront au paddock avant d’entamer leurs deuxième et troisième tours.

Quelqu’un peut-il battre Freeman en EnduroGP ?
Avec près de 150 pilotes répartis dans 10 catégories, la bataille pour la première place de la catégorie EnduroGP 2022 (décernée au pilote le plus performant du championnat, indépendamment de sa classe ou de sa cylindrée) sera l’enjeu du week-end pour beaucoup. Pour Brad Freeman (Beta), le champion en titre, une chose est sûre : il devra se surpasser à chaque étape de la série s’il veut être couronné champion du monde d’EnduroGP plus tard dans la saison en Allemagne, d’autant qu’il revient de blessure.

Avec une concurrence très motivée pour la couronne d’EnduroGP, la liste des pilotes prêts à relever le défi de Freeman est impressionnante. Le champion du monde d’Enduro2 en titre Josep Garcia (KTM) et le champion du monde d’Enduro1 en titre Andrea Verona (GASGAS) sont en tête de liste, suivis de près par Steve Holcombe (Beta), ancien vainqueur de ce championnat, et par le jeune talent Hamish MacDonald (Sherco). Si l’on ajoute le solide australien Wil Ruprecht (TM), l’ancien pilote de MX Nathan Watson (Honda), les vétérans italiens Davide Guarneri (Fantic) et Thomas Oldrati (Honda), et l’Italien Matteo Cavallo (TM), il est facile de voir que la compétition en EnduroGP 20222 sera féroce.

Des luttes acharnées pour le titre en E1, E2 et E3
Dans la catégorie Enduro1, Andrea Verona (GASGAS) est le pilote à battre. L’Italien verra Matteo Cavallo (TM Racing), Loic Larrieu (Fantic), Thomas Oldrati (Honda), Antoine Magain (Sherco), Theo Espinasse (Beta), Jamie McCanney (Husqvarna) et Samuele Bernardini (Honda) s’aligner pour le défier et se battre pour une place sur le podium.

La catégorie Enduro2 accueille du sang neuf pour 2022, avec l’Australien Daniel Milner (Fantic) qui entame sa première saison complète de compétition en mondial. Mais c’est l’Espagnol Josep Garcia, le champion Enduro2 2021, qui est le pilote à battre. Malgré une blessure au doigt en début de saison, l’Espagnol est rapidement revenu au top de sa forme et voudra sans aucun doute commencer la série de manière victorieuse à domicile. Hamish MacDonald (Sherco), Steve Holcombe (Beta), Nathan Watson (Honda), Alex Salvini (Husqvarna), et bien d’autres sont prêts à se battre pour les honneurs de la catégorie 450.

En E3, qui pourra empêcher Brad Freeman (Beta) de dominer la catégorie comme il l’a fait en 2021 ? Le champion du monde junior d’enduro FIM 2021, Matteo Pavoni (TM Racing), fera ses débuts très attendus dans la catégorie senior. Malheureusement, l’Espagnol Jaume Betriu (KTM) manquera le GP d’Espagne ACERBIS suite à une récente chute à l’entraînement. Avec l’Italien Davide Guarneri (Fantic), Danny McCanney (Sherco), Mikael Persson (Husqvarna) et bien d’autres prêts à tout donner, tout comme en E1 et E2, il y aura beaucoup d’action dans la classe Enduro3 en 2022.

Daniels vs Badia dans le championnat d’enduro féminin
Dans le championnat d’enduro féminin, 15 pilotes s’affronteront sur le GP d’Espagne ACERBIS et deux d’entre eux devraient s’affronter pour la victoire de l’événement et du championnat. Jane Daniels (Fantic) et Mireia Badia (Rieju) ont bataillé dur tout au long de la saison 2021, se disputant la place de vice-championne derrière Laia Sanz. Cette année, Laia s’étant retirée de la compétition à deux roues à plein temps, Jane et Mireia chercheront toutes deux à décrocher les honneurs du championnat du monde.

zachary pichon

Chez les Juniors, on guettera avec attention Zach Pichon (Sherco), excellent depuis le début de saison, en Junior 1, et Luc Fargier ainsi que Killian Irigoyen en Junior 2. Enfin, Thibault Giraudon (Sherco Academy) et Léo Joyon représenteront les bleus en Youth 125.

Suivez les résultats en live ici 


Le premier tracé de cet EnduroGP 2022 en vidéo ici.