championnat du monde d'enduro extrême

Tout est prêt pour le Championnat du Monde FIM d’Enduro extrême avec un championnat de huit manches maintenant confirmé pour 2022, incluant trois nouveaux sites et le retour du Red Bull Erzbergrodeo.

Avec une nouvelle année bien entamée, les plans sont en cours d’élaboration pour assurer un Championnat du Monde FIM d’Enduro extrême plus fort et plus réussi que l’incroyable saison inaugurale de course en 2021.

Avec huit manches prévues cette année, les concurrents et les fans de Hard Enduro se réjouiront de l’ajout de nouvelles épreuves et de nouveaux pays à la série, tout en étant ravis de voir le retour du Red Bull Erzbergrodeo après son hiatus de deux ans imposé par le Covid.

À neuf semaines de l’ouverture de la série 2022, le Minus 400 en Israël est prêt à donner le coup d’envoi du championnat de cette année, du 5 au 7 avril. Les inspections du parcours ont déjà révélé ce qui promet d’être un événement d’enduro extrême vraiment unique.

Depuis Israël, le championnat se dirigera vers les montagnes isolées et sauvages de Serbie pour le Xross Hard Enduro Rally, un mois plus tard en mai. Un contraste complet avec ce que les pilotes ont connu en Israël, les montagnes serbes étant prêtes à faire battre le cœur des fans d’extrême grâce à leur rudesse et des forêts impénétrables.

Pour 2022, l’emblématique Red Bull Erzbergrodeo est de retour ! Après une pause de deux ans imposée par le Covid, le « géant de fer » autrichien reprendra vie en juin prochain. Favori du public, l’événement s’est transformé en un festival d’enduro dur avec des milliers de concurrents et de spectateurs dans la légendaire carrière d’Eisenerz. Le point culminant du week-end reste le Hare Scramble du dimanche. Diffusé en direct sur Red Bull TV, 500 pilotes s’attaqueront une fois de plus à des sections légendaires comme Dynamite, Carl’s Dinner et Machine.

 

championnat du monde d'Enduro extrême

Le mois de juillet sera très chargé avec les quatrième et cinquième manches qui se succèdent. DE’abord en Italie avec le Red Bull Abestone. Pour sa première en 2021, la course s’est avérée être un moment fort de la saison. Organisée dans la station de ski d’Abetone, en Toscane, elle offre un beau mélange de paysages et de terrains difficiles. Attendez-vous à ce que cette année soit encore plus mémorable que l’année dernière.

Après une courte pause de deux semaines, ce sera le tour de la légendaireRed Bull Romaniacs. Le « Hard Enduro Rallye », qui en est à sa 19e édition, est appelé à se renforcer et garantit toujours de nombreuses surprises pendant ses cinq jours de course.

On traverse ensuite l’Atlantique pour la première de deux étapes nord-américaines, le Red Bull TKO dans le Tennessee, aux États-Unis, qui accueillera la sixième manche les 13 et 14 août. Lorsque le championnat a visité le Red Bull TKO pour la première fois en 2021, il a immédiatement été adopté par les fans américains. L’année 2022 promet d’être encore meilleure !

Direction le nord pour le Canada, l’avant-dernière manche du championnat se déroulant au Red Bull Outliers. Annoncé comme l’enduro le plus dur du Canada, cette course est un enduro extrême à départ groupé et à plusieurs tours. Des montées abruptes et des descentes tout aussi pentues dans les Badlands d’Alberta promettent de fournir de l’action spectaculaire.

Pour clore la saison 2022, Hixpania Hard Enduro accueillera la finale de la saison début octobre. Sept mois après l’ouverture de la série en Israël, le nouveau champion du monde d’Enduro extrême sera couronné à Aguilar de Campoo. Avec son format éprouvé de trois jours, le Hixpania Hard Enduro garantira une fin de championnat explosive et passionnante.

Remarque :

Bien qu’initialement inclus dans le calendrier provisoire de 2022, il a été décidé de ne pas inclure le HERO Challenge de Pologne dans le calendrier final du championnat du monde d’Enduro extrême. Après avoir écouté attentivement les concurrents, les équipes et les fans, tout en travaillant étroitement avec les organisateurs de l’événement, il a été convenu de retirer la course du calendrier. L’objectif est de revenir en 2023 avec une version beaucoup plus dure et extrême qui correspond à ses homologues du championnat. L’événement aura lieu en 2022, mais sans le statut de championnat du monde d’enduro dur de la FIM.

Winfried Kerschhaggl – Directeur du Championnat du monde FIM de hard enduro : « Les préparatifs pour 2022 battent leur plein et nous nous rapprochons de la première manche dans neuf semaines. Malgré un environnement Covid difficile à planifier, 2021 s’est avéré être une année inaugurale incroyable pour le championnat. C’était la preuve que malgré toutes les incertitudes, des courses exceptionnelles sont toujours garanties en Enduro extrême. Nous sommes impatients d’accueillir Minus 400, Xross et Red Bull Outliers dans la série et nous sommes convaincus que chacune d’entre elles peut apporter quelque chose d’unique et de spécial. Nous accueillons également le retour du Red Bull Erzbergrodeo. Bien que nous ayons énormément apprécié notre passage au HERO Challenge en 2021, nous avons convenu avec les organisateurs qu’une année d’absence leur permettrait de développer le site pour en faire le véritable site de Hard Enduro qu’il est capable de devenir. Au fur et à mesure que le championnat se développe et grandit, nous sommes toujours à l’écoute des pilotes, de l’industrie et des fans de Hard Enduro pour assurer le meilleur championnat possible. »