AccueilA LA UNEChampionnat de France Enduro : Saint Jean d'Angély à l'horizon

Championnat de France Enduro : Saint Jean d’Angély à l’horizon

Saint Jean d’Angély, un nom qui raisonne dans le paysage TT français, accueille ce week-end non pas un MXGP de Motocross, mais bel et bien la deuxième épreuve du championnat de France d’Enduro, après la très belle ouverture de Saint Palais. Hasard du calendrier, puisque le GP de France MXGP se tiendra justement ce week-end aussi, mais à Villars-Sous-Ecot ! 
saint jean d'angély
Après la déception de l’an dernier, quand le MC Angérien avait été contraint d’annuler son épreuve à la dernière minute, en réponse à une décision préfectorale liée à une canicule exceptionnelle, on se doute que les bénévoles du club, réunis autour de Jean-Christophe Tachet, responsable de l’Enduro au sein du club, vont avoir à coeur de relever le défi en proposant une épreuve à la hauteur du standing du club !

Une fois encore, comme en 2019, la caravane de l’enduro posera donc ses valises autour du mythique circuit du Puy de Poursay, qui sera mis à profit pour l’une des trois spéciales au programme. Cette épreuve fait une nouvelle fois le plein d’engagés

En E1, Till De Clercq mène les opérations, mais le pilote Dafy KTM va devoir se méfier du très rapide Thibault Giraudon, qui prend la confiance avec sa 125, fort de ses excellents résultats en mondial Youth, où il se bat pour la victoire. Attention également au Basque Anthony Geslin, qui a montré sa forme actuelle en gagnant ce week-end en championnat de France Cross-Country.

Chez les E2, Théo Espinasse, le pilote OxMoto Beta, mène le championnat après l’abandon du champion en titre Hugo Blanjoue le dimanche, suite à une chute dans la ligne, il est allé chercher la victoire. De nouveau sur pied, le pilote KTM sera de retour à la bagarre !  Antoine Alix, deuxième du classement, et Wil Ruprecht, l’officiel Sherco et troisième en E2, sont également de sérieux candidats à la victoire.

Pour ce qui est des E3, Loïc Larrieu tient les rennes du championnat, mais l’opposition est féroce, avec notamment le Belge de chez Sherco Antoine Magain, contraint à l’abandon sur incident mécanique le samedi alors qu’il menait, et vainqueur le dimanche. Léo Le Quéré sera aussi à surveiller, après un début de saison moins saignant que prévu. Le champion en titre n’a pas dit son dernier mot !

Enfin, chez les Juniors, Romain Dagna a gagné les deux jours en J1, et s’installe donc en tête du championnat devant Maxime Clauzier et Augustin Cortez.

L’Allemand ex-crossman Jeremy Sidow a dominé largement en J2, devant Diego Haution et Quantin Clerc-Tournier.

La tête du J3 est plus disputée, entre David Guillemot Scheid et Kilian Bremond qui se sont partagés les victoires et deuxièmes places. Evan Raffard et William Criq sont les suivants au classement.

Le profil du parcours Saint Jean d’Angély :

Départ – Paddock – Administratif – Circuit de Motocross (GPS – 45°55’28.48’’N 0°34’4.04’’O ) Lien Google Map

Spéciale 1 –La Bugere – (GPS – 45°55’25.28’’N 0°34’6.97’’O ) Lien Google Map : Spéciale mixte banderolée et sous-bois

CH1 – Saint-Hilaire – (GPS – 45°52’35.1’’N 0°33’23.33’’O ) Lien Google Map

Spéciale 2 – Saint-Hilaire –  (GPS – 45°52’43.9’’N 0°33’16.21’’O ) Lien Google Map : Spéciale ligne

Spéciale 3 – Circuit de Motocross (GPS – 45°55’29.53’’N 0°34’12.98’’O ) Lien Google Map : speciale   banderolée Circuit de MX aménagé

CH2 – Retour Paddock

3 tours pour les pilotes Elite, 2 tours pour les nationaux.

 

A Lire aussi

arctic leopard

Arctic Leopard EXE 880, nouvelle proposition électrique homologuée

0
La société Arctic Leopard débarque sur le marché européen avec un nouveau modèle de machine électrique homologué, la EX880. Spécialiste des machines électriques, la...