AccueilA LA UNEChampionnat de France d'Enduro, les enjeux...

Championnat de France d’Enduro, les enjeux…

Moirans en Montagne accueille ce week-end le troisième volet du championnat de France d’Enduro. Une configuration atypique en l’absence de Christophe Nambotin et Pierre Alexandre Renet qui donnera certainement lieu à une très grosse attaque de la part des belligérants !

Chez les E1 Marc Bourgeois a pris les commandes de la catégorie mais la partie n’est pas jouée d’avance. On a vu un Julien Gauthier particulièrement incisif à Bar sur Seine et il se pourrait bien que, sur sa fraîcheur, le pilote B2R donne une grosse réplique à Marc. Anthony Boissière qui retrouve peu à peu son meilleur niveau risque lui aussi d’être candidat à la victoire. Du côté des E2 le forfait, suite à son crash sur le GP de Belgique, de Pierre Alexandre Renet ouvrira grandes les portes de la victoire à Loïc Larrieu qui devrait, en toute logique, mener sa tâche à bien. Pour les accessits rien n’est joué ! Romain Dumontier progresse de sortie en sortie avec sa 450 et l’absence de l’épouvantail qu’est Pela risque fort de lui donner envie de faire parler de lui. Régulier et véloce, Nicolas Deparrois tentera de compléter le podium. Le trouble fête possible n’est autre que Romain Boucardey qui sur ce type de tracé est capable de faire de très belles choses. En E3 Mathias Bellino qui avait fait l’impasse sur la deuxième manche à Bar sur Seine n’aura pas d’autre choix que d’aller chercher un doublé. Derrière lui les places vont coûter cher ! Entre Antoine Basset, Emmanuel Albepart et Jérémy Joly la catégorie des grosses cylindrées risque de combler les spectateurs.

Bien malin celui qui donnera le trio chez les Juniors. On peut d’ores et déjà affubler d’un statut de favori Jérémy Carpentier, mais il a face à lui de bons énervés…. On pourrait penser à Théo Bazerque mais celui-ci étant encore souffrant du poignet et du dos risque fort de ne pas être à 100%. Alors pourquoi pas Mika Barnes ou David Abrgall ? Les deux pîlotes sortent d’un Grand Prix de Belgique assez correct et sur leur élan on peut légitimement les voir postuler pour la victoire.

Chez les féminines Ludivine Puy, qui a fait l’impasse sur la saison de Mondial pour son retour aux affaires devrait se montrer intraitable face à la désormais aérienne, Blandine Dufrêne !

Les résultats commentés sur enduromag.fr dès samedi soir !

Article précédent
Article suivant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


A Lire aussi