mercredi, février 28, 2024
AccueilA LA UNEChampionnat de France à Uzerche (19) : ça se précise !

Championnat de France à Uzerche (19) : ça se précise !

Cette première journée, malgré une chaleur écrasante qui a mis à l’épreuve les organismes, s’est déroulée parfaitement, grâce notamment à la maîtrise et à l’expérience du Moto Club Uzerchois, habitué à ces événements.

Sur le plan sportif, il aura fallu beaucoup de vigilance et de concentration aux pilotes. L’absence de pluie depuis plusieurs semaines dans la région a rendu le terrain particulièrement sec et ils ont dû composer avec une poussière omniprésente. Beaucoup de chutes et des victoires de catégories qui ont été difficiles à aller chercher. Le britannique Nathan Watson s’impose en E1, Loïc Larrieu l’emporte non sans difficultés en E2, et Antoine Basset renoue avec la victoire chez les E3. Du coté des juniors, c’est Jérémy Miroir qui signe sa première victoire de la saison. Enfin, Juliette Berrez gagne la journée chez les féminines.

CATÉGORIE E1

Le pilote britannique Nathan Watson (KTM) était venu à Uzerche, en compagnie de son compatriote Jamie Mac Canney (Yamaha), pour se mesurer au pack français et préparer au mieux la finale du mondial à Cahors dans 2 semaines. Visiblement, les spéciales françaises n’impressionnent pas le talentueux britannique, il remporte la victoire du jour en passant devant Marc Bourgeois (Yamaha-Outsiders) dans l’ultime chrono.

Ce dernier prend donc une seconde place et s’empare en même temps de la tête du classement provisoire. La mauvaise opération est pour Julien Gauthier (Yamaha-B2R). Encore ennuyé par une blessure au poignet, il ne peut faire mieux que 4ème et voit Bourgeois lui prendre des points précieux pour la course au titre.

Bonne journée pour Romain Boucardey. Le pilote de la structure Ridercamp – Yamaha continue à prouver sa légitimité aux avant-postes de la catégorie E1, il est troisième ce soir.

CLASSEMENT E1

–1/ Nathan Watson

– 2/ Marc Bourgeois

– 3/ Romain Boucardey

CATÉGORIE E2

En E2, c’est logiquement le duo composé de Loïc Larrieu (Yamaha Outsiders) et de Mathias Bellino (Husqvarna) qui a animé la course. Mieux parti, Larrieu bouclait le premier tour en tête, mais voyait vite revenir sur lui un Bellino remonté, qui virait en première position à l’entame de l’ultime boucle. Le mano-à-mano a tourné à l’avantage (très léger) de Larrieu, qui malgré une meilleure performance de Bellino dans le dernier chrono, conserve la tête de la course pour un peu plus de 2 secondes. Au provisoire, il creuse encore un peu plus l’écart

Ils sont rejoints sur le podium par Jérémy Tarroux (Sherco) qui n’est pas parvenu à prendre le bon wagon et n’a pas été en mesure d’inquiéter ses 2 principaux concurrents.

Derrière, Pierrick Roncin prend la 4ème place et sécurise de fait cette même position au provisoire.

CLASSEMENT E2

– 1/ Loïc Larrieu

– 2/ Mathias Bellino

– 3/ Jérémy Tarroux

CATÉGORIE E3

En E3 , un suspens entier aura perduré jusqu’à la toute fin de journée. C’est tout d’abord Jérémy Joly (KTM) et Romain Dumontier (Yamaha) qui prenaient le large, distançant un Antoine Basset (KTM) pas vraiment dans le coup lors du premier tour.

Les choses évoluaient rapidement dans le second tour avec une chute de Dumontier, permettant le retour de Basset et offrant à Joly une avance plus confortable. Dans l’ultime boucle, c’est justement Jérémy Joly qui, à son tour, partait à la faute, ramenant quasiment tout le trio de tête sur un pied d’égalité avant de s’élancer sur la dernière spéciale.

C’est au final Antoine Basset qui l’emporte avec une infime avance sur un Dumontier qui court encore après une victoire qu’il effleure à chaque course. Joly termine à la 3ème place.

Manu Albepart (BETA), qui revenait de blessure, prend la 4ème place, juste devant son co-équipier Pierre Vissac.

CLASSEMENT E3

– 1/ Antoine Basset

– 2/ Romain Dumontier

– 3/ Jérémy Joly

CATÉGORIE JUNIOR

Il était passé à plusieurs reprises à une encablure de la victoire, c’est désormais acquis. Jérémy Miroir (Husqvarna) signe ce soir son premier succès dans la catégorie Junior. Une victoire nette avec une avance de plus de 20 secondes sur Théo Espinasse (Sherco Academy), second du jour, qui réalise aussi un très bon coup.

La journée a été nettement moins bonne pour 5 pilotes junior qui écopent de pénalités après s’être trompé sur le parcours et avoir pointé en retard. Parmi eux, les trois premiers du classement provisoire, Anthony Geslin (EEAT-Yamaha), Kirian Mirabet (Sherco Academy) et David Abgrall (EEAT) qui ne marquent du coup aucun point aujourd’hui. Pas de quoi bouleverser le classement tant l’avance qu’ils avaient cumulée était importante. Seul Abgrall voit Jérémy Miroir lui subtiliser sa 3ème place.

Sur la troisième place du podium, on retrouve Hugo Blanjoue (KTM) qui confirme sa bonne forme du moment, après sa victoire à Saint-Agrève.

CLASSEMENT JUNIOR

– 1/ Jérémy Miroir

– 2/ Théo Espinasse

– 3/ Hugo Blanjoue

CATÉGORIE FÉMININE

Du coté des femmes, on a assisté aujourd’hui à la revanche de Juliette Berrez (Yamaha). Alors qu’ Audrey Rossat (Husqvarna) avait réalisé le break en prenant un peu d’avance au classement provisoire, elle voit aujourd’hui Berrez s’imposer de manière autoritaire en remportant la totalité des chronos du jour. Une performance qui la ramène à seulement 3 points de la tête du classement occupée par la normande.

Sur le podium à leurs cotés ce soir, on retrouve avec plaisir une ancienne pensionnaire régulière des podiums du championnat, Marion Gimbert. Retirée du championnat depuis 2 ans, elle est venue se faire plaisir et nous démontré qu’elle n’a rien perdu de sa vitesse.

CLASSEMENT FÉMININES

– 1/ Juliette Berrez

– 2/ Audrey Rossat

– 3/ Marion Gimbert

CATÉGORIE CONSTRUCTEUR

Encore une victoire à mettre au crédit de la marque au diapason. Grâce aux temps cumulés de Marc Bourgeois et Loic Larrieu, Yamaha gagne la journée et s’envole en tête du classement provisoire. Derrière eux, la seconde place du jour est occupée par Husqvarna. TM est troisième.

CLASSEMENT CONSTRUCTEUR

– 1/ YAMAHA

– 2/ HUSQVARNA

– 3/ TM

TROPHÉE MORACO ELITE

Loic Larrieu continue son chemin en tête du trophée Moraco. Une fois encore, c’est lui qui a signé le meilleur cumul de temps sur la spéciale en ligne. Il augmente encore son capital de points et son avance au classement provisoire d’un trophée qui lui est, sauf grosse surprise, promis.

JOUR 2

Le rideau vient de tomber sur cette quatrième et avant-dernière épreuve du Championnat de France d’Enduro 24MX. On n’en doutait pas, mais la Corrèze a une nouvelle fois été un hôte de premier choix pour la caravane de l’enduro français. Les paysages limousins, une météo « presque » parfaite et l’implication des bénévoles du Moto Club Uzerchois ont fait de ce week-end de course un événement exceptionnel. Un MCU qui ne va d’ailleurs pas pouvoir prendre de vacance car tel qu’ils le présentaient hier soir au podium final, tout le groupe va s’engager dans l’organisation des ISDE à Brive en 2017. Un beau challenge pour lequel on leur souhaite la plus grande réussite.

Entre les banderoles aujourd’hui, encore de belles bagarres. En E1, l’anglais Nathan Watson s’impose facilement. Loïc Larrieu gagne le E2 en creusant un écart abyssal avec le reste du peloton, et Romain Dumontier décroche enfin sa première victoire de la saison, en E3. Quentin Delhaye De Maulde remporte le Junior et Juliette Berrez réalise un beau doublé et rejoint Audrey Rossat à la tête du provisoire féminin.

-CATÉGORIE E1:

Le pilote Britannique du team KTM Nathan Watson a très vite pris ses marques dans ce championnat français. S’il a attendu jusqu’à l’ultime spéciale hier pour s’imposer, ce fut radicalement différent aujourd’hui. En tête dès le premier chrono, il assomme la concurrence en remportant toutes les spéciales du jour.

Une nouvelle fois second, Marc Bourgeois (Yamaha Outsiders) est le grand gagnant du week-end. Il prend 20 points supplémentaires et se positionne idéalement en tête du provisoire juste avant la finale.

Romain Boucardey (Yamaha Ridecamp) s’est battu un long moment avec Bourgeois et Jamie McCanney (Yamaha) pour le gain de cette seconde place. Il ne parvient pas à revenir sur Bourgeois mais contient Mc Canney pour seulement quelques dixièmes de seconde, il est 3ème.

Cinquième, Julien Gauthier (Yamaha – B2R) perd du terrain au classement provisoire. Il est désormais second avec 8 points de retard sur le leader Bourgeois et ne compte plus que 7 points d’avance sur Boucardey.

Classement championnat E1

– 1/ Marc Bourgeois -141 Pts

– 2/ Julien Gauthier – 133 Pts

– 3/ Romain Boucardey – 126 Pts

-CATÉGORIE E2:

On a encore assisté aujourd’hui à une véritable leçon de pilotage de la part de Mathias Bellino (Husqvarna) et Loic Larrieu (Yamaha-Outsiders) qui ont survolé l’épreuve en imprimant un rythme incroyable. Loin devant au chrono, toutes catégories confondues, les deux sudistes sont restés au contact pendant les deux premiers tours. Particulièrement intraitable en fin de course, Larrieu parvient à distancer son rival, victime d’une chute, et s’impose avec panache. Une victoire qui lui permettra d’aborder la finale avec une certaine sérénité. Il compte désormais 16 points d’avance sur Bellino et ne pourra pas être rejoint à la régulière.

Une nouvelle fois troisième, Jérémy Tarroux (Sherco) n’a pu observer qu’à distance l’intouchable duo de tête. Comme il le concédait à l’arrivée, Larrieu et Bellino impriment le même rythme qu’en championnat du monde, et le fait que lui n’y participe pas ne lui permet pas d’élever sa vitesse à leur niveau.

Classement championnat E2

– 1/ Loïc Larrieu – 152 Pts

– 2/ Mathias Bellino – 136 Pts

– 3/ Jérémy Tarroux – 128 Pts

-CATÉGORIE E3:

Ca y est, Romain Dumontier (Yamaha) tient enfin sa première victoire cette saison. Le sourire qu’il arbore ce soir sur la plus haute marche du podium témoigne du soulagement ressenti par le normand. Depuis plusieurs courses, il affichait une vitesse en accord avec ses ambitions de victoire, mais butait systématiquement sur cet ultime échelon. Il se voit ce soir récompensé de sa pugnacité et entend bien remettre ça au plus vite.

Comme hier, le podium final ne s’est dessiné que dans le tout dernier chrono, et il n’a pas été favorable au leader de la catégorie, Jérémy Joly (KTM) qui ne parvient une nouvelle fois qu’à accéder à la 3ème marche du podium. Il perd de fait du terrain au classement provisoire, sur Antoine Basset (KTM). Ce dernier, second aujourd’hui, reprend 7 points à Joly. Il ne compte plus que 3 points de retard, ce qui laisser présager un final à gros suspens le mois prochain, au Puy-En-Velay.

Classement championnat E3

– 1/ Jérémy Joly – 144 Pts

– 2/ Antoine Basset – 141 Pts

– 2/ Romain Dumontier – 131 Pts

-CATÉGORIE JUNIOR:

Les journées se suivent et ne se ressemblent pas dans la catégorie Junior. Il célébrait sa première victoire hier, Jérémy Miroir (Husqvarna) se voit contraint à l’abandon aujourd’hui suite à une chute dans la SP3 du premier tour.

Dans la poussière et les grosses ornières qui ont été creusées depuis hier, le plus à l’aise a été l’auvergnat Quentin Delhaye De Maulde (TM Racing). En tête depuis la première spéciale, il a su résister au retour d’ Anthony Geslin (EEAT – Yamaha) pour monter sur la plus haute marche du podium. Il signe sa seconde victoire cette saison et fait un bond au classement provisoire. Il en occupe désormais la 3ème place.

Geslin, en patron de la catégorie, prend une nouvelle seconde place, et les 17 points qui vont avec. Il compte ainsi une avance confortable de 17 points en tête du Junior, de quoi se permettre d’assurer lors de l’ultime rendez-vous de la saison.

Comme hier, Hugo Blanjoue (KTM) monte sur la troisième marche du podium. Il pointe aux portes du top 5 au provisoire.

Classement championnat Junior

– 1/ Anthony Geslin – 122 Pts

– 2/ Kirian Mirabet – 105 Pts

– 3/ Quentin Delaye De Maude – 92 Pts

-CATÉGORIE FÉMININE:

Week-end de course parfait pour Juliette Berrez. La pilote Yamaha signe un doublé et remet les compteurs à zéro dans le duel qui l’oppose à Audrey Rossat (Husqvarna). Elles se présenteront toutes les deux lors de la finale avec une stricte égalité de points. Rarement un championnat a été à ce point disputé et il n’est pas impossible qu’elles fassent durer le suspens jusque dans les tous derniers tours de roue.

Comme hier, elles sont rejointes sur le podium par Marion Gimbert qui, pour son retour à la compétition, s’offre deux beaux résultats.

Au provisoire, C’est toujours Valérie Roche qui occupe la troisième place, mais la pilote Sherco Academie voit revenir Jessica Cormier à seulement 4 points.

Classement championnat féminines

– 1/ Audrey Rossat – 148 Pts

– 2/ Juliette Berrez – 148 Pts

– 2/ Valérie Roche – 99 Pts

-CATÉGORIE CONSTRUCTEUR:

Avec les performances exceptionnelles de Loïc Larrieu et Marc Bourgeois, c’est une nouvelle fois Yamaha qui inscrit son nom tout en haut du classement de la catégorie Constructeur. Une domination sans partage pour un constructeur déjà champion en titre et qui pourrait dès la première journée au Puy obtenir son sacre.

TM Racing prend la seconde place du jour, devant Sherco.

Classement championnat Constructeur

– 1/ YAMAHA – 293 Pts

– 2/ SHERCO –230 Pts

– 3/HUSQVARNA – 218 Pts

-TROPHÉE MORACO ELITE :

C’est pour l’instant un parcours sans faute pour Loïc Larrieu. En tête du E2, du constructeur et également du trophée Moraco qu’il domine outrageusement, il s’impose aujourd’hui devant Mathias Bellino. Il compte 26 points d’avance sur ce dernier et pourra peut-être prétendre à son trophée dès le samedi, au Puy-en-Velay.

-Classement Trophée MORACO Elite :

-1/ Loïc Larrieu – 120 Pts

-2/ Mathias Bellino – 94 Pts

– 3/ Jérémy Joly – 77 Pts

Il ne reste désormais plus qu’une course et mises à part les catégories E2 et Junior dans lesquelles Larrieu et Geslin ont une avance relativement confortable, il serait très hasardeux de miser sur des candidats aux titres. Un suspens qui sera ménagé jusque dans les tous derniers instants de ce Championnat de France Enduro 24MX, tant mieux pour le spectacle.

Pour vivre ça de près, il faudra se rendre au Puy-En-Velay les 24 et 25 Septembre prochains, pour vivre une finale explosive. Pour toutes les infos et tous les résultats, connectez-vous sur www.enduro-france.fr

Communiqué et photo enduro-france.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


Retrouvez notre magazine

A Lire aussi

antoine meo

Podcast : Antoine Meo prend le micro

0
On le sait, notre Antoine Meo aime bien parler, et la plupart du temps à bon escient. Tour à tour pilote de rallye, champion...