Second jour de course à Scaër, dans un climat tout aussi estival que la veille. Un soleil qui n’a pas effrayé les Bretons qui étaient encore plus nombreux que la veille à se rendre aux spéciales. Preuve, s’il en fallait, que l’ enduro est une discipline populaire et appréciée dans ce coin de France. Comme les pilotes s’y attendaient, les ornières se sont encore creusées rendant les spéciales très exigeantes. Leur traits tirés à l’arrivée en témoignent. Une fatigue notamment ressentie par les pilotes qui roulent également en championnat du monde et qui viennent d’enchaîner une tournée en Finlande et Suède. Un véritable marathon qui se termine en beauté à Scaër, avant quelques semaines de repos méritées. Malgré cet épuisement, les leaders du championnat ont tenu le cap et s’imposent dans chacune des catégories, en tuant le suspens très rapidement. Derrière eux, la lutte pour les accessits a quant à elle tenu en haleine les spectateurs.

Catégorie E1
Bousculé samedi par un Loïc Larrieu (Husqvarna) en pleine ascension, Christophe Nambotin a rappelé le dimanche qui était le patron du E1 en plaçant sa 250 KTM en tête de chacune des spéciales. Dans l’ombre de l’intouchable normand, Anthony Boissière (Moto Pulsion- Sherco) et Loïc Larrieu se sont fait la guerre toute la journée pour le gain de la seconde place. Boissière, qui avait la mauvaise habitude de mal commencer ses journées, a inversé la tendance en étant dans le rythme dès le départ de la course. Les 2 sudistes ont occupé chacun leur tour cette seconde place et c’est au final Larrieu qui s’impose pour une quinzaine de secondes. Aux portes du podium, on retrouve un Marc Bourgeois qui ne sera jamais parvenu à accrocher le bon wagon. Une baisse de régime qui coûte cher car il perd sa seconde place au provisoire pour se retrouver quatrième.
Classement championnat E1
– 1/ Christophe Nambotin – 80 Pts
– 2/ Anthony Boissiere – 62 Pts
– 3/ Loïc Larrieu – 60 Pts

Catégorie E2
Chez les E2 la hiérarchie s’est dessinée très rapidement avec la domination dès la première spéciale de Pela Renet (Husqvarna). Intouchable, il relègue Romain Dumontier (Yamaha) à 1 minute 45. Ce dernier s’est défait plus facilement que samedi de son rival, Julien Gauthier. Le pilote Sherco Moto Pulsion, en manque de roulage, n’a jamais pu faire jeu égal dans ces spéciales très exigeantes, mais termine tout de même troisième. L’absence d’Antoine Meo et le retour de Gauthier au premier plan redistribue les cartes. Romain Dumontier remonte à la seconde place de ce classement et Xavier De Soultrait (Yamaha) intègre le trio de tête.
Classement championnat E2
– 1/ Pierre-Alexandre Renet – 80 Pts
– 2/ Romain Dumontier – 64 Pts
– 3/ Xavier De Soultrait- 48 Pts

Catégorie E3
Comme supposé samedi, Mathias Bellino ne s’est pas présenté sous l’arche de départ dimanche matin, sa blessure au genou étant trop douloureuse. C’est donc Jérémy Joly qui a logiquement fait cavalier seul aujourd’hui dans la catégorie des gros bras. À l’instar de ses homologues en E1 et E2, il signe tous les meilleurs chronos du jour. Il creuse un sévère écart de près de 2 minutes avec son dauphin, Antoine Basset (Gas Gas). Nouveau venu sur le podium ce soir, le pilote TM Racing Pierre Vissac a fait une excellente journée et réussi l’ exploit de tenir à distance du podium Manu Albepart (Beta). Il a signé plusieurs fois le deuxième temps de la catégorie et affiche ce soir un large sourire sur son premier podium élite. Au provisoire, derrière Jérémy Joly qui s’échappe, Mathias Bellino sort fatalement du podium et cède sa seconde place à Antoine Basset. Manu Albepart est troisième.
Classement championnat E3
– 1/ Jérémy Joly – 80 Pts
– 2/ Antoine Basset – 64 Pts
– 3/ Manu Albepart – 54 Pts

Catégorie Junior
Moins rapide que samedi mais toujours efficace, Jérémy Miroir remporte la journée en Junior et réalise ainsi un beau doublé. Derrière lui, Mika Barnes (KTM) a démontré qu’il était visiblement à l’aise quand les conditions se durcissent. Second dimanche, il doit tout de même à l’issue de ce week-end partager sa seconde place au provisoire avec Théo Bazerque, second la veille. Jérémy Carpentier (Honda) avait pris le commandement de la course en réalisant le meilleur temps de la première spéciale. Il n’aura malheureusement pas pu capitaliser ce bon début de journée, trop inconstant dans ses chronos. Il prend tout de même une belle troisième place et des points précieux dans cette catégorie qui compte un grand nombre de pilotes capables de monter sur le podium.
Classement championnat Junior
– 1/ Jérémy Miroir – 70 Pts
– 2/ Théo Bazerque -57 Pts
– 3/ Mika Barnes -57 Pts

Catégorie Féminine
Là encore, domination confirmée pour la championne en titre Géraldine Fournel (Sherco Academy). Au terme d’une journée sans-faute, elle signe le doublé et efface sa contre-performance du Mondial le week-end dernier. Elle culmine à 80 points au provisoire et se positionne idéalement dans la course à un second titre consécutif. Sur la seconde marche, Samantha Tichet (Moto Club Lozérien) confirme ses bons résultats et se rapproche très près de Juliette Berrez (Yamaha) au provisoire. Cette dernière complète le podium du jour.

Classement championnat féminines
– 1/ Géraldine Fournel – 80 Pts
– 2/ Juliette Berrez – 64 Pts
– 3/ Samantha Tichet – 60 Pts

Catégorie Constructeur
Victoire haut la main de KTM qui cumule le maximum de points avec la double vitoire de ses pilotes, Christophe Nambotin et Jérémy Joly. Derrière, les rôles s’inversent et c’est Yamaha qui , grâce à la paire Bourgeois / Dumontier, devance Sherco.
Classement championnat Constructeur
– 1/ KTM – 154 Pts
– 2/ YAMAHA – 122 Pts
– 3/ SHERCO – 119 Pts

Le championnat se dirigera désormais vers le centre de la France avec la troisième épreuve qui se déroulera les 19 et 20 Juillet prochain à Villebret, dans l’Allier.

Infos et photos www.enduro-france.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici