AccueilA LA UNEChampionnat de France à Bar sur Seine ce week-end

Championnat de France à Bar sur Seine ce week-end

Le championnat de France s’installe en Champagne le temps d’un week-end et plus exactement à Bar-sur-Seine dans l’Aube. 370 pilotes au départ, trois spéciales intenses et des Elites remontés comme jamais.

Catégorie E1 :

Christophe Nambotin (KTM) aurait pu être une nouvelle fois le grand favori de l’épreuve. Mais son genou droit, touché au Portugal, en a décidé autrement. L’officiel KTM fait l’impasse sur Bar-sur-Seine. Du coup, un trio Yamaha composé de Marc Bourgeois, Benoit Fortunato et Julien Gauthier (B2R Racing) devrait en profiter pour se faire remarquer en l’absence du leader de la catégorie E1. L’autre évènement en E1 sera aussi le retour du pilote Sherco Moto Pulsion Anthony Boissière. Ecarté durant de longs mois de la compétition après une grave blessure au dos, il fera son retour sur ce championnat. On lui souhaite un excellent retour.

Catégorie E2 :
Pierre-Alexandre Renet (Husqvarna) reste le patron de la catégorie E2. Avec une double victoire à Privas, il a lui aussi pris tout de suite les rênes de la catégorie des mid-size. Cependant, les choses ne se déroulent pas aussi facilement que la saison précédente. Mis en difficulté sur le mondial par Antoine Méo, forfait au trêfle pour reposer une épaule douloureuse, il aura à faire ce week-end à un certain Loïc Larrieu (Sherco-Moto Pulsion), qui a démontré à Privas qu’il était capable de rouler dans les temps du champion du Monde en titre. Les candidats au podium seront nombreux : Nicolas Deparrois (Atomic Moto – HVA) et Romain Boucardey (TM-Racing), qui se sont partagés ce podium à Privas, ou encore Romain Dumontier (Yamaha), dont on espère un retour sur le devant de la scène.

Catégorie E3 :
On peut s’attendre encore une fois a des courses très animées chez les gros bras. Si Mathias Bellino (Husqvarna) a clairement une longueur d’avance après sa double victoire à Privas, et ses superbes performances sur le Championnat du Monde dont il occupe la 1ère place, il a dans sa roue des pilotes capables de venir le chatouiller. A égalité de points pour la seconde place, Jérémy Tarroux (Sherco) et Antoine Basset (GasGas) vont tout faire pour enrayer la machine à gagner démarré par Bellino. Il faudra aussi compter sur un Jérémy Joly (KTM) qui retrouve petit à petit sa confiance et de fait, sa vitesse.

Catégorie Junior :
En Junior c’est Jérémy Carpentier (EC2M- Honda) qui mène la danse. Le pilote managé par Michel Merel réalise pour l’instant une saison parfaite. Il occupe la tête du Championnat d’ Europe après l’épreuve disputée le week-end dernier en Croatie, et est le pilote français le mieux classé en Championnat du Monde Junior. Cependant, il ne compte que 4 points d’ avance sur Théo Bazerque (Sherco Academy) et 7 sur Mika Barnes (KTM).

Catégorie féminine :
C’est avec un immense plaisir que l’on avait retrouvé Ludivine Puy à Privas, qui malgré avoir mis entre parenthèses 2 années de sa carrière de pilote, s’est tout de suite imposée en tête de la catégorie des filles. La multiple championne, aujourd’hui sous les couleurs BETA, sera donc logiquement favorite pour la victoire à Bar-Sur-Seine. Il faudra surveiller également un trio qui se tient dans un mouchoir de poche, composé de Samantha Tichet (KTM), Juliette Berrez (Yamaha) et Blandine Dufrene (KTM).

Infos pratiques
Les 70 Km de la boucle devront être parcourus 3 fois par les pilotes Elite, et 2 fois par les pilotes nationaux. Des pilotes nationaux qui se sont une nouvelle fois rués sur les engagements. L’épreuve affiche complet, avec 370 participants engagés.
Les détails et points GPS du parcours :
Départ – Paddock A – Bar/Seine (GPS – 48°06’44.26′ N / 004°22’34.35 E)
Paddock B – Bar/Seine (GPS – 48°06’31.99′ N / 004°22’30.97 E)
Spéciale 1 – Ville-Sur-Arce (GPS – Départ – 48°06’51.24′ N / 004°27’00.75 E / Arrivée – 48°06’21.89′ N / 004°27’40.30 E): Spéciale en ligne qui alterne portions lentes et rapides. Départ sur un single caillouteux, technique, puis une grande montée vers une piste plus rapide. Fin de spéciale de nouveau en sous-bois, avec pierres et racines.
Spéciale 2 – Gyé-Sur-Seine – (GPS – 48°02’22.01′ N / 004°27’12.47 E) : Spéciale banderolée sur un coteau en devers et une portion en sous-bois – Terrain dur – Durée estimée : 7 minutes
CH1 – Gyé-Sur-Seine – Proche des SP2 et SP3 (GPS – 48’’02’08.79′ N / 004’’27’16.76 E)
Spéciale 3 – Gyé-Sur-Seine – (GPS – 48°01’59.03′ N / 004°27’17.27 E): Spéciale banderolée typée extrême. Présente des dénivelés importants avec des passages techniques naturels et un pierrier – Durée estimée : 4/5 minutes
Source FFM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


A Lire aussi

KTM 2025

KTM 2025 : le retour de la cylindrée 125 cm3

0
  Après une révision des modèles à 95 % en 2024, la gamme KTM 2025 reste évidemment plus timides sur les évolutions, avec comme principal...