AccueilA LA UNEChampionnat de France 24MX : la finale à Requista (12) ce week-end

Championnat de France 24MX : la finale à Requista (12) ce week-end

requista
Le championnat de France 24MX se termine ce week-end en Aveyron, à Réquista pour être précis. L’équipe du Requista Moto Sport, qui aura la responsabilité de l’organisation de cet ultime round, a beau être relativement jeune, elle affiche déjà un CV conséquent avec quatre épreuves du championnat de France et deux épreuves de mondial à leur actif. Au menu, trois superbes spéciales, dont deux totalement nouvelles, tracées pour l’occasion, et une liaison qui empruntera les plus belles pistes des vallées du Giffou et du Tarn.

Till De Clerq a fait la belle affaire en E1, en dominant les deux journées de course de Chabreloche. Avec 29 points d’avance sur Thibaut Giraudon avant la finale, il peut voir venir tranquillement. Ce dernier possède lui-même 8 points d’avance sur Léo Joyon, qui peut donc encore croire à ses chances de prendre la deuxième place.

Le scénario qui s’annonce dans la catégorie E2 est diamétralement opposé. Hugo Blanjoue et Théo Espinasse vont devoir écrire le dernier chapitre d’une saison à rebondissement qui les a vus tour à tour connaître des abandons, le premier sur chute à Saint-Palais, et le second sur casse au Merzer. Une remise à niveau de leurs chances respectives pour cette finale, avec tout même un avantage à Hugo Blanjoue, qui part avec quatre points d’avance sur son adversaire. La bataille s’annonce épique. A la troisième place, l’autre pilote OxMoto Beta, Antoine Alix, n’a pas de menace directe et devrait pouvoir conserver son rang.

En E3, le belge Antoine Magain a les choses en main, après avoir a pris les commandes de la catégorie suite à après l’abandon de Loïc Larrieu (Dafy Enduro Team) le samedi au Merzer, et il a parfaitement assumé ce nouveau rôle de patron par la suite, en allant notamment chercher le doublé à Chabreloche. Avec 18 points d’avance, il ne craint pas grand chose, sauf catastrophe majeure. Loïc Larrieu en est donc réduit à tenter le baroud d’honneur. D’autres pilotes peuvent prétendre se mêler à la bagarre, comme Julien Roussaly, Mathys Boisramé, ou encore Luc Fargier.

Blessé à la main après un choc sur un piquet le samedi, le leader junior E1 Romain Dagna  a concédé six points au chilien Agustin Cortez à Chabreloche. Ce dernier s’est hissé sur la plus haute marche du podium à l’issue de chacune des journées, et s’est ainsi offert une opportunité de challenger celui qui occupe la tête du JE1 depuis l’ouverture de la saison. La tâche ne sera tout de même pas simple pour lui. Avec six points de retard, il n’a pas d’autre choix que de viser de nouveau un doublé pour aller décrocher la couronne.

En Junior 2, beaucoup moins de pression pour Jérémy Sydow qui n’a de cesse d’impressionner tous les observateurs de la discipline. L’allemand, qui bénéficie des précieux conseils de Christophe Nambotin au sein du team Sherco, a remporté toutes les journées jusqu’alors, et il est bien parti pour devenir le nouveau champion de France dans sa catégorie. Derrière lui, la seconde place semble promise à Diego Haution, malgré le retour aux avant-postes du pilote Atomic Moto Quentin Clercq-Tournier qui a fait son meilleur résultat à Chabreloche, avec deux secondes places.

La grosse bagarre attendue est en JE3, le Lozérien Killiand Bremond ayant rattrapé tout son retard de points à Chabreloche. Il se présente à la finale à égalité avec David Guillemod Scheid (Sherco Academy), qui dominait jusqu’alors la catégorie. Au moins la stratégie est simple : gagner, pour chacun d’eux !

réquista

Après avoir remporté les deux premières journées dans la catégorie féminine, Justine Martel a dû se résigner à subir la domination de la pilote espagnole Mireia Badia, absente au premier rendez-vous mais qui a tout gagné par la suite. Elle sera bien évidemment au départ de la finale à Requista, avec le statut de favorite pour ces deux journées de course, mais compte encore un déficit de 14 points qui permet à Justine Martel de conserver de très grosses chances d’aller chercher un nouveau titre. Les accès au podium seront sans doute bataillés, comme ils l’ont toujours été cette année. Mauricette Brisebard (Atomic Moto) tient la troisième place du général, mais Justine Geisler la talonne, à un point.


Le profil du parcours :
Départ
 – Paddock – Administratif – Requista (GPS – 44.037905, 2.522910 ) Lien Google Map

Spéciale 1 – Requista – (GPS – 44.043191, 2.528462 ) Lien Google Map : Spéciale banderolée en herbe

Spéciale 2  –  Requista – (GPS – 44.038160, 2.520879 ) Lien Google Map : Spéciale variée

CH1 – Paddock – (GPS – 44.038003, 2.529556 ) Lien Google Map

Spéciale 3 – Requista (GPS – 44.021119, 2.542081 ) Lien Google Map : Spéciale en ligne en sous-bois exclusivement

A Lire aussi