championnat de france 24mx

Le championnat de France 24MX au Puy en Velay a tenu ses promesses, en proposant une superbe course, avec des liaisons costaudes et des spéciales superbes sous un soleil radieux. Du vrai enduro comme on l’aime. 

SAMEDI : 
La première journée de cette ouverture du Championnat de France d’Enduro 24MX s’achève sur une note très positive. Le Moto Club du Puy a eu raison de croire jusqu’au bout à cette organisation, malgré les nombreux défis que la situation actuelle obligeait à relever. Ils s’en sont sortis haut la main.

C’est une très belle journée d’enduro que nous avons vécu, sur tous les plans. La météo a été exceptionnelle, les spectateurs, nombreux et respectueux des règles imposées, ont pu profiter d’un spectacle de qualité. Grâce notamment à un plateau de pilotes exceptionnels et des courses dont l’issue s’est révélée très incertaine une grande partie de la journée.

Au final, on retrouve au sommet des podium Elite le Tarnais Jérémy Tarroux qui s’impose en E1, Loïc Larrieu qui remporte le E2, et le belge Antoine Magain le E3. Chez les juniors, victoires respectives de  Kilian Lunier, Erik Willems et Neels Theric en J1, J2 et J3. Enfin, c’est logiquement Justine Martel qui prend la première place chez les femmes.  .


CATÉGORIE E1

Dans la catégorie des petites cylindrées, on a eu le droit aujourd’hui à deux courses en une. La première a opposé, pour le gain de la victoire, Christophe Nambotin (KTM) à Jérémy Tarroux (Sherco Factory). Les deux pilotes, qui sont parmi les plus expérimentés et les plus capés du paddock, ne se sont pas lachés de la journée, remportant tour à tour les chronos. Malgré cette tension , jérémy Tarroux est parvenu a conserver une avance d’une poignée de secondes 

Derrière ces deux pilotes, l’autre duel a fait s’affronter Valerian Debaud (ORC – Honda) et Antoine Criq (Sherco Academy) pour l’accès à l’ultime marche du podium. Si Criq a eu un temps l’avantage, Debaud parvient à faire le break dans l’avant-dernière spéciale du jour, reprenant 15 secondes à son adversaire. Il prend ainsi la 3ème place qu’il conserve jusqu’à l’arrivée.

 

CLASSEMENT E1

–1/ Jeremy Tarroux

– 2/ Christophe Nambotin

– 3/ Valerian Debaud

 

CATÉGORIE E2

Ils étaient nombreux ce matin à pouvoir prétendre à une place sur le podium de la catégorie E2. Cependant, un seul d’entre eux avait la faveur des pronostics pour la victoire, Loïc Larrieu (TM Racing). Le champion de France en titre et ultra favori pour la course à la couronne se devait de faire une rentrée exemplaire. Le sudiste n’a pas tremblé et a déroulé sa partition comme il en a l’habitude. Il remporte toutes les spéciales du jour et relègue son plus proche adversaire à près d’une minute.

Ce dernier est un nouveau venu sur le championnat de France d’Enduro 24MX. Le corse Christophe Charlier (OxMoto BETA) a déjà sévi quelques années sur la scéne internationale mais ne s’était jamais aligné sur son championnat national. C’est chose faite, et plutôt bien faite car il prend la seconde place du jour.

Il devance Théo Espinasse, le coéquipier de Jérémy Tarroux chez Sherco. Théo a démarré sa journée par un premier tour catastrophique, pour finalement se remettre à flot dans la seconde boucle et remonter petit à petit sur Anthony Geslin (OxMoto BETA) et Till Declercq (Husqvarna), qu’il dépasse au final, pour fouler la troisième marche du podium.

CLASSEMENT E2

– 1/ Loïc Larrieu

– 2/ Christophe Charlier

– 3/ Théo Espinasse

championnat de france 24mx
Loic Larrieu est resté fidèle à ses habitudes : double victoire facile. 

Comme en E1, la victoire de la catégorie E3 a été très disputée. Dès la première spéciale du jour, c’est le surprenant pilote breton de la Sherco Academy Léo Le Quéré qui prend la tête du classement, suivi de près par un autre pilote Sherco, le belge Antoine Magain. Ce dernier va ensuite reprendre la tête avec une courte avance et les deux hommes ne vont plus se lâcher jusqu’au dernier tour. Le Quéré chute dans l’avant-dernier chrono et doit renoncer à l’espoir d’une victoire, mais parvient tout de même à sauver la seconde place.

La victoire revient à Magain qui entame de la plus belle des manières cette courte saison.Le podium est complété par le pilote ardéchois Antoine Basset (Atomic Moto – BETA). A cause d’une entrée en matière compliquée (8ème temps) il n’a pas été en mesure de sa battre pour la victoire, gageons qu’il sera des plus motivés pour la revanche, demain. 

.CLASSEMENT E3

– 1/ Antoine Magain

– 2/ Léo Le Quéré

– 3/ Antoine Basset

CATÉGORIE JUNIOR

Quel suspens en Junior 1! Cette catégorie a vu trois de ses pilotes se disputer la victoire jusque dans la toute dernière spéciale du jour. C’est le jeune Antoine Alix, pilote du team DAFY MOTO – Husqvarna, qui tirait le premier en s’imposant sur les trois premiers chronos du jour. Un tour parfait dans lequel il ne s’est cependant pas mis à l’abri du retour de Nathan Bererd (TM Racing) qui reprend l’avantage à mi-course. Avantage qu’il ne transformera pas en victoire, car c’est au final Kilian Lunier (Husqvarna) qui réalise la meilleure fin de course. En remportant les deux dernières spéciales, il souffle la victoire à ses deux adversaires et se pose en leader du junior 1. Bererd, est second, Alix troisième.

Un tout petit peu moins de suspens chez les juniors 2, mais de grosses bagarres tout de même. C’est le belge Erik Willems, nouveau venu sur le championnat de France, qui s’impose. Il signe également le meilleur cumul de temps, toutes cylindrées confondus chez les juniors. Il devance de 10 secondes Isaac Devoulx. Julien Roussaly (2B MORACO) est troisième, une belle performance pour ce pilote de MX qui découvrait cette compétition.

Chez les JE3, victoire confortable de Neels Theric (LM Racing – BETA). Pilote du Championnat de France d’Enduro 24MX depuis plusieurs saison déjà, il cumule vitesse et expérience et n’a rien laissé aujourd’hui, sur cette course éprouvante, à ses adversaires. Il s’impose avec près d’une minute d’avance sur Kilian Irigoyen (Atomic Moto).

CLASSEMENT JUNIOR E1

– 1/ Kilian Lunier

– 2/ Nathan Bererd

– 3/ Antoine Alix

CLASSEMENT JUNIOR E2

– 1/ Erik Willems

– 2/ Isaac Devoulx

– 3/ Julien Roussaly

CLASSEMENT JUNIOR E3

– 1/ Neels Theric

– 2/ Kilian Irigoyen

– 3/ Thomas Foucher

CATÉGORIE FÉMININE

La tenante du titre, Justine Martel (Elite Moto 15 – KTM) a littéralement écrasé la concurrence aujourd’hui. Très à l’aise sur ce tracé difficile, elle s’impose avec une avance colossale de quatre minutes sur ses concurrentes au cumul des spéciales. Derrière elle, c’est Elodie Chaplot (Sherco Academy) qui tire le mieux son épingle du jeu. La dauphine de Justine Martel l’an passé retrouve une marche qu’elle connait bien sur le podium du jour. A la troisième place, on retrouve Marie Froment, qui a réussi à devancer Justine Geisler (LM SENS), quatrième. 

CLASSEMENT FÉMININES

– 1/ Justine Martel

– 2/ Elodie Chaplot

– 3/ Marie Froment

Toute l’équipe mobilisée par Dominique Gauthier, le président du Moto Club du Puy-En-Velay, peut être fière ce soir du travail accompli. Cette ouverture du Championnat de France d’Enduro 24MX 2020 tant attendue a été exemplaire. On savait le moto club expérimenté, mais le challenge n’était pas simple. Grâce à l’implication de tous, les bénévoles, les diverses collectivités qui ont apporté tout le soutien nécessaire, les propriétaires, et autres acteurs incontournables d’une telle organisation, preuve a été faite que ces manifestations sportives peuvent et doivent exister malgré les difficultés traversées.

DIMANCHE 

Aujourd’hui encore, tout était réuni pour que les spectateurs puissent profiter au maximum, en toute sécurité, de ce bel événement.
Coté sportif, les leaders ont bétonné leur position en Elite, et il y a du changement en junior. Jérémy Tarroux, Loïc Larrieu et Antoine Magain ont pris les victoires du E1, E2 et E3. Chez les juniors, c’est Antoine Alix qui s’impose en JE1, Julien Roussaly gagne le JE2 et Neels Theric réalise le doublé en JE3. Chez les femmes, pas de surprise, Justine Martel l’emporte.
 

-CATÉGORIE E1:

Christophe Nambotin (KTM) battu hier, a quitté l’arche de départ ce matin avec la ferme intention de renverser la vapeur et de prendre sa revanche sur Jérémy Tarroux (Sherco), le vainqueur d’hier. Une détermination qui a d’abord payé puisqu’il boucle le premier tour en tête avec plus de cinq secondes d’avance sur le tarnais. Un avantage dont il ne profitera cependant pas longtemps. Il chute dans la première spéciale du tour 2 et concède plus de 25 secondes. Il n’en fallait pas tant à Tarroux qui a su profiter de l’incident et de la baisse de régime de Nambotin qui a suivi. Il signe au Puy un beau doublé qui l’assoit confortablement dans le fauteuil de leader des E1. Nambotin prend la seconde place.

Derrière eux, Antoine Criq (Sherco Academy) prend sa revanche sur Valérian Debaud (ORC-Honda). Au pied du podium hier, il a su se bâtir une avance de quelques secondes sur son rival dans le premier tour, qu’il est parvenu à conserver jusqu’à la toute fin de l’épreuve. Il monte ainsi sur la troisième marche du podium, et les deux pilotes se quittent à égalité de points au provisoire.

Classement championnat E1

– 1/ Jérémy Tarroux – 40 Pts

– 2/ Christophe Nambotin – 34 Pts

– 3/ Antoine Criq –  28 Pts

-3/ Valerian Debaud – 28 Pts

 

 -CATÉGORIE E2:

En patron, Loïc Larrieu (X-Centric TM) impose une nouvelle fois sa domination au reste du peloton. Il remporte une nouvelle journée en E2 et signe le meilleur cumul de chronos toutes catégories confondues. Il laisse tout de même filer une spéciale, la dernière du jour, entre les mains de Christophe Charlier. Le corse recruté chez Ox Moto -BETA a vite pris ses marques sur le Championnat de France et signe d’excellents chronos. Il prend la seconde place du jour et réduit l’écart qu’il accusait hier sur Larrieu.

Dans cette catégorie qui se révèle être la plus rapide du championnat, Théo Espinasse (Sherco Racing) tire encore une fois bien son épingle du jeu. Mieux parti qu’hier, il signe de très bons chronos ,réguliers, et monte pour la seconde fois consécutive sur la troisième marche du podium. De quoi laisser derrière lui les longs mois de convalescence qui ont précédé ce retour à la compétition et entrevoir de revenir très vite tout en haut du classement. 

 

Classement championnat E2

– 1/ Loïc Larrieu – 40 Pts

– 2/ Christophe Charlier – 34 Pts

– 3/ Théo Espinasse – 30 Pts

 

 

 -CATÉGORIE E3:

La Belgique est une nouvelle fois à l’honneur dans la catégorie E3. Le pilote Sherco Antoine Magain a en effet récidivé  après sa victoire d’hier. Malgré un premier tour timide dans lequel il a chuté, il a réussi à se ressaisir et enchainé une série de bons chronos. Il s’impose donc avec un peu plus de 13 secondes sur Léo Lequéré, pilote qui roule sur la même machine, sous les couleurs de la Sherco Academy. Le breton prouve une nouvelle fois son excellent état de forme en ce début de saison. Il prend la seconde place, position qu’il occupe au provisoire.

L’ardéchois Antoine Basset (Atomic Moto – BETA) a hypothéqué ses chances de jouer la gagne dans la seconde spéciale du jour. Victime d’une chute qui lui coute une quinzaine de secondes, il ne parviendra pas à recoller à la tête de course. Il sauve tout de même le podium, troisième, résistant à la menace d’un David Abgrall (Ox Moto – BETA) très pressant en fin de course.   

championnat de france 24mx
Antoine Magain s’est bien fait à la 2T en E3.

Classement championnat E3

– 1/ Antoine Magain – 40 Pts

– 2/ Léo Le Quéré– 34 Pts

– 3/ Antoine Basset – 30 Pts

 

 

 -CATÉGORIE JUNIOR:

En Junior 1, coup de théatre tôt ce matin avec l’abandon de Nathan Bererd. Le pilote X-Centric-TM , second hier et membre du trio qui a animé la tête de course, a vu sa journée se terminer dans la SP2, alors qu’il venait de remporter la SP1, victime d’un incident mécanique. De son coté, Kilian Lunier (LM Racing – Husqvarna), vainqueur hier, ratait son entrée en matière en accusant une quarantaine de secondes de retard après le premier chrono. Une voie ouverte pour Antoine Alix  (DAFY MOTO – Husqvarna) qui saura en profiter. Sans faire d’erreur, il conserve son avance et signe sa première victoire. Lunier, très rapide également, sauve tout de même les meubles et termine seconde du jour, devant Yann Dupic (Elite Moto 15 – KTM). Il conserve la tête du provisoire.  

Il aura seulement fallu attendre la seconde journée du championnat pour voir Julien Roussaly s’imposer en Enduro. Le pilote de Motocross roulant pour le team 2B MORACO a visiblement des dispositions pour cette discipline. Très à l’aise sur les spéciales, il est vrai, abimées, il a fait une vrai démonstration de pilotage et s’impose face au vainqueur d’hier, le belge Erik Willems. Ce dernier est ce soir en tête du provisoire JE2.

Du coté du junior E3, Neels Theric (LM Racing – BETA) s’impose sans difficulté, pour un doublé qui présume d’une domination qu’il sera difficile de lui contester cette saison. Dans le rôle des outsiders, C’est Killian Irigoyen (Atomic Moto) qui s’en sort le mieux, il prend une belle seconde place, comme hier. 

 

Classement championnat Junior E1

– 1/ Kilian Lunier– 37 Pts

– 2/ Antoine Alix -35 Pts

– 3/ Yann Dupic – 26 Pts

Classement championnat Junior E2

– 1/ EriK Willems – 37 Pts

– 2/ Julien Roussaly -35 Pts

– 3/ Isaac Devoulx – 30 Pts

Classement championnat Junior E3

– 1/ Neels Theric – 40 Pts

– 2/  Killian Irigoyen -34 Pts

– 3/ Thomas Fouchard – 28 Pts

-3/ Mathis Juillard – 28 Pts

 

-CATÉGORIE FÉMININE:

Nous ne sommes que sur l’épreuve d’ouverture mais on voit déjà mal ce qui pourrait empêcher Justine Martel (Elite Moto 15 – KTM) de glaner une nouvelle couronne cette année. La championne de France en titre semble avoir encore élevé son niveau et rend la tâche quasi impossible à ses adversaires. Elle l’emporte encore aujourd’hui avec plus de 3 minutes d’avance. C’est Elodie Chaplot (Sherco Academy) qui prend la seconde place, devant Mauricette Brisebard (LM Racing – Husqvarna), qui retrouve le chemin du podium.

 

Classement championnat féminines

– 1/ Justine Martel – 40 Pts

– 2/ Elodie Chaplot – 34 Pts

– 3/ Marie Froment – 26 Pts

 

Le Championnat de France 24MX est bel et bien lancé, et c’est désormais vers l’ Ardêche et la ville de Saint Agrêve que les guidons vont se braquer. Le MC Les Razmottes y organisera la seconde épreuve les 3 et 4 Octobre.

D’ ici là, profitez de toutes les news et les sujets vidéos qui seront diffusés dans les jours à venir en vous connectant sur la page Facebook Enduro France.

Communiqué enduro-france