british extreme enduro

Le British Extreme Enduro, soit le championnat d’enduro extrême anglais, a repris ce week-end pour sa troisième épreuve (après Tong et Cown Quarry) à Mini Ravines à Helmesley, dans le Yorkshire du Nord. La bagarre a opposé les deux stars anglaises de l’extrême Billy Bolt et Jonny Walker jusqu’à l’avant-dernier tour, quand Jonny Walker a chuté et a été contraint à l’abandon à cause d’une douleur au bras. C’est donc le champion du monde de SuperEnduro et ex-champion WESS Billy Bolt, déjà vainqueur des deux premières épreuves, qui s’impose, devant Will Hoare, lui aussi champion du monde SuperEnduro en Junior 2019. Joe Deakin complète le podium, après les abandons de gros poissons comme Jono Richardson, Paul Bolton, Jonny Walker et Sam Winterburn. Cette troisième épreuve du British Extreme Enduro, un poil arrosée, a causé des dégâts puisque seuls quatre pilotes sont parvenus à boucler les cinq tours de course, dans des conditions très anglaises… On vous laisse en juger dans la vidéo ci-dessous, qui donne une idée assez précise des conditions de course. Disons qu’il vaut mieux savoir franchir des troncs d’arbres mouillés (et en dévers !) pour avoir une chance de bien figurer. 

Billy Bolt mène évidemment la série mais, plus important, prouve qu’il est prêt pour la reprise du WESS, dont l’ouverture se fera justement en Angleterre, avec le cross-country d’Hawkstone Park. 

british extreme enduro

Une superbe vidéo signée Endurolife.com