brad freeman

Brad Freeman et Beta Factory, une histoire qui va continuer jusqu’en 2023 au moins, toujours en catégorie E3 pour le mondial et le championnat d’Italie. Le jeune Anglais, chaud bouillant depuis son arrivée sur la scène de l’EnduroGP avec cinq titres mondiaux, dont le titre suprême scratch EnduroGP l’an dernier, a été révélé dans un premier temps par le team support de Jarno Boano, avant d’intégrer le team officiel de la marque italienne l’an dernier. Avec succès, puisque là encore il s’est battu jusqu’à la dernière spéciale pour le titre EGP avec son coéquipier, après avoir empoché le titre E3 la veille. On comprend donc que Beta ne veuille pas laisser partir la pépite, pourtant fort courtisé d’après ce qui se dit entre deux auvents du paddock… On continuera donc à profiter de l’association Brad Freeman et Beta Factory dans le futur, reste à voir si ce sera le cas très longtemps avec son coéquipier et compatriote Steve Holcombe, les deux garçons n’étant pas les meilleurs amis du monde. Ce qui peut parfaitement se comprendre, dans la mesure où les deux se battent toute la saison à coup de centièmes pour les mêmes titres et les bonus qui vont avec, puis doivent partager la banquette dans le camion. Pas simple. Holcombe est signé jusque fin 2021, et suite à cette annonce, on peut penser qu’il sera sur le marché à l’issue de cette date. A suivre.