beta

Les modèles Racing 2022 de chez Beta viennent d’être dévoilés. On rappelle que les Beta sont disponibles en deux gammes, une standard et ces versions Racing, donc, avec une somme de petits et gros détails qui font au final une différence notable. Voici la liste des courses :

Pour tous les modèles :
Composants Racing
• Tire-axe de roue avant rapide
• Protège-maisn Vertigo rouges avec graphiques « In Mould »
• Pneus Metzeler
• Repose-pieds en ergal noir
• Couronne avec noyau en aluminium anodisé et dents en acier signée ZF
• Selle racing bleue avec revêtement antidérapant et pochette pour documents
• Levier de vitesses et pédale de frein arrière anodisés noirs.
• Bouchon d’huile de boîte de vitesses, bouchon d’huile moteur et bouchon de filtre à huile en aluminium anodisé rouge.
• Tendeurs de chaîne ergal rouge.
• Nouveaux graphiques Racing et autocollants de jante rouges.

Partie cycle
• Fourche Kayaba AOS à cartouche fermée ø 48 mm

Selon les modèles : 
Mélangeur d’huile
La décision de Beta de renoncer au mélangeur automatique est également confirmée pour les RR Racing 2T My 2022 afin que ses motos de course restent une référence en termes de légèreté et, donc, de maniabilité. Les RR Racing 2T nécessitent donc un pré-mélange huile/carburant, ce qui contribue à renforcer le caractère racing de cette version.
Le mélangeur d’huile peut toutefois être installé ultérieurement en tant qu’accessoire après-vente du catalogue Factory Parts Beta.

Moteur – RR Racing 2T 300 et 200
• RR 300 2T : le bloc moteur de la 300, déjà profondément modifié dans la version standard My 2022, reçoit un cylindre avec des diagrammes d’échappement et de transfert modifiés et une nouvelle culasse, associée à un réglage différent de la valve d’échappement. La nouvelle culasse, modifiée tant au niveau de son alignement par rapport aux diagrammes que de la forme, de la chambre de combustion, génère une augmentation du rapport de compression et des performances nettement supérieures. Pour mieux gérer la puissance accrue disponible, les ingénieurs ont travaillé sur la soupape d’échappement en modifiant le ressort interne et le système de réglage, afin de recréer un débit toujours important et bien exploitable. Suite à ces modifications, l’avance à l’allumage a également été modifiée.
• RR 200 2T : pour le moteur 200 cm³, les ingénieurs ont également travaillé sur la culasse, en modifiant le composant par rapport à la version standard, mais aussi le ressort de la valve d’échappement, en remplaçant les deux précédemment utilisés par un seul, plus ferme. L’objectif est d’obtenir plus de puissance dans les moyens et hauts régimes.


Contrôle de traction – RR Racing 4T
La principale nouveauté de la gamme 4 temps est l’introduction pour la première fois sur une RR, du contrôle de traction. Le progrès technologique dans le secteur de la moto oblige même les motos d’enduro à l’adopter. Ce nouveau composant permet une exploitation toujours meilleure du véhicule dans toutes les conditions d’utilisation. Le nouveau système de contrôle de la traction, associé à la gestion électronique des cartographies du moteur, s’inscrit dans une volonté de rendre tous les modèles, notamment les plus grosses cylindrées, plus contrôlables pour le pilote dans toutes les situations. Le TC peut être désactivé à tout moment grâce à un nouveau bouton situé à l’emplacement habituel entre la colonne de direction et le réservoir de carburant. Accueillant à la fois le TC et la gestion des cartographies du moteur, le nouveau dispositif de commande comporte désormais deux boutons, ainsi que deux voyants à LED distincts pour les deux systèmes.
Disponibilité : octobre.