bassella race

La Bassella Race, grande classique du début de saison espagnol, a souri à l’un des siens, contrairement à l’an passé où un certain Christophe Nambotin l’avait emporté. En effet, après avoir terminé 4e du prologue extrême remporté par Jonny Walker devant les autres spécialistes de l’exercice Taddy Blazusiak et Alfredo Gomez, Josep Garcia a vite pris les commandes de la course principale, un cross-country de deux heures sur un parcours XXL. « Avec ma 4e place du prologue hier, j’avais une bonne place sur la grille de départ. Rouler devant et donner la cadence n’est pas facile, surtout avec Betriu derrière. Les derniers kilomètres ont été trépidants avec les retardataires, mais j’ai réussi à l’emporter. » a déclaré le jeune espagnol à l’issue de la course. 

Second, Jaume Betriu avait opté pour une stratégie payante : un gros réservoir de 11 litres qui lui permettait de faire moins d’arrêts au stand. Finalement, le meilleur rookie du dernier Dakar (et Mr Laia Sanz, pour les amateurs de people !) a failli réussir son pari, puisqu’il ne s’incline que d’une demi-seconde à l’issue des 2 heures 17 minutes de course ! 

Belle troisième place pour le Chilien Benjamin Herrera, transfuge du championnat du monde EnduroGP qui va s’attaquer cete année aux courses extrêmes. 

Les résultats de la Bassella Race 1 : 

bassella race