Le club Moto Verte Hautes Vosges vient d’annoncer sur sa page Facebook que la course d’enduro La Volontaire n’aura pas lieu. Cette nouvelle épreuve d’enduro extrême aurait dû avoir lieu le 21 mars prochain. Voici le moto du moto-club.
« Devant la fronde organisée par diverses associations sur des bases mal-fondées et après avoir expliqué et défendu en détail notre manifestation sportive auprès des différents services administratifs concernés, réunis en collaboration avec Monsieur le Directeur de cabinet du préfet, après un débat contradictoire et malgré notre volonté de répondre aux attentes exprimées pour être en conformité avec ce qui a été nommé comme «des incohérences» dans notre dossier, mises en avant par les différents services administratifs précédemment cités, nous n’avons reçu qu’une fin de non-recevoir et un refus catégorique d’autorisation pour notre manifestation de la part des services de Monsieur le Préfet des Vosges.
Amis partenaires, amis pilotes, soyez rassurés, nous reviendrons vers vous rapidement pour la restitution de vos engagements.
Merci pour votre soutien actuel et à venir…
Amis motards, enduristes, trialistes, vététistes… vous aussi bientôt concernés, nous n’aurons bientôt plus la possibilité même en les encadrant et en les fédérant, de pratiquer nos loisirs librement. Manifestez votre soutien à leur défense par le biais qui a votre préférence… »

141216volontaire

10 Commentaires

  1. Bonjour à tous, je suis très déçu pour le moto club du très bon travail une organisation très pro, il faut continuer a se battre pour notre passion et la liberté de rouler en respectant tout les pratiquants de la nature, tout le monde à sa place.

  2. J ‘ai 40 ans….. d’ enduro et déplore toujours ce racisme envers nous….mais je suis aussi « révoltés » de voir les médias et certains élus ou responsables se « gargariser » des bons résultats de nos top pilotes aux ISDE , Dakar ou autres manifestations d’ envergure. Pour réussir là où ils gagnent , et je les félicite, il a fallu qu ‘il fassent avant des enduros régionnaux , des Gilles Lalay (ça « parle » encore aux vieux comme moi) , des « The Race », des Tréfles , des….La Volontaire etc…
    mais ça personne ne le dit haut et fort….
    donc profitons bien de nos top pilotes , espéce en voie de disparition.
    Mr les concessionnaires motos dépéchez vous d’ écouler vos stocks au prix fort ,sans rien dire (10000euros le bout c’ est une honte) car vos jours sont comptés….mais ça vaut aussi pour toute la chaine « commerciale » (fringues , journaleux etc…)

  3. tout a fait d’accord avec toi yot,
    nos jours sont comptés
    je pense que la disparition de l’enduro est pour demain
    mais qu’attend la FFM pour défendre les organisations (organisateurs) d’enduro ?
    je pense sincèrement qu’avec le nombre de licenciés enduro et l’argent qui en découle, la FFM devrait beaucoup plus se pencher sur le dossier, avant qu’il ne soit trop tard !

  4. Bonsoir, encore une phobie d’écolos qui vivent dans le béton et qui n’imaginent pas une moto un vtt ou un cheval dans un chemin !
    Prenez votre voiture et roulez sur la route, commandez sur internet et faites vous livrer…
    Bref, il faut rouler et continuez à résister!
    Merci à l’équipe de la Volontaire pour leur courage. Continuez lzs g

  5. Comme pour le darkdog (tour de France moto en rallye) qui est supprimé les enduros sont en sursis et disparaîtrons dans l’indifférence générale tout du moins en France. Que font les marques, les concessionnaires et tous les acteurs de ce sport a part de se gaver sur le dos d’une dizaine de milliers d’enduristes …..qui représentent trés peu de chose au niveau national. Ou aller rouler : Afrique, pays de l’est, …..pour les plus riches

  6. C’est comme d’habitude une bande de bobo se disant écolo qui viennent faire pression sur nos politiques , une fédé qui ne sert plus qu’a nous pomper du fric chaque année ( bonjour l’augmentation cette année ! ) la dessus tu rajoute une petite crise économique qui fait raccrocher les moins fortunés d’entre nous et voila le travail . La belle France dans toute sa splendeur en contre partie tu voit fleurir ici et là des petits enduro « privé » sur des cites « privés » avec des liaison » privés  » sans avoir besoin d’aucune autorisation de qui que se soit c’est peut être ça l’enduro de demain . Le club organisateur de cette extrem à mon soutien »volontiers »

  7. jusqu’à quand on va tout nous interdire,l’enduro doit il mourir sans que personne ne bouge,je suis un enduriste depuis l’age de 14 ans j’en ai 50 aujourd’hui et je défends ce sport que les médias ignorent complètement.qu’on arrête de nous stigmatiser nous ne détruisons rien car un bon enduriste respecte la nature et ne détruit rien.
    Mobilisons nous et fesons entendre notre voix et défendons coute que coute notre sport .il y en a marre de subir les frondes de certains incompétents qui se disent soucieux de la nature et de notre environnement.

  8. marre des écolo nous aujourd’hui ont roule dans des chemins tous interdit comme des voleurs

  9. Chers enduristes bien pensants.
    Je ne suis pas forcément écolo, encore moins bobo, mais motard, vététiste et randonneur sur le secteur habituel de l’enduro des hautes vosges.
    Je suis juste un local est très souvent en forêt. Et donc je suis surpris de la rapidité à laquelle se sont dégradés les chemins dans ce secteur. Ils ne sont jamais remis en état après votre passage, contrairement aux belles paroles de M. François, organisateur.
    Chaque WE c’est une invasion de motos, des saignées apparaissent un peu partout (les chemins carrossables ça vous parle…?). Chaque virage en épingle, chaque section un peu pentue devient un tas de galets, tout est ravagé, vous accélérez l’érosion. C’est une évidence.
    Je ne vois pas l’intérêt de vous insulter comme certains, mais comprenez que 1+1+1+1+1……, et la forêt devient votre unique propriété. En effet, je renonce à certains secteur devenus inintéressants pour ma pratique. La forêt appartient à tout le monde dites-vous à l’instar de vos amis quadeurs)? Il ne suffit pas de le dire dans votre intérêt.
    Aujourd’hui un enduro fait connaître à un grand nombre des secteurs où rouler, vous partagez vos traces GPS, et vous répétez chaque WE vos « assauts ». Réfléchissez, même visiblement ce n’est le fort de tout le monde.
    J’espère donc que les loisirs motorisés disparaîtront dans l’intérêt de la plus grande majorité, car rappelons-le vous êtes assez marginaux mais votre « œuvre profite » à tous! SVP réfléchissez, pratiquez raisonnablement sans tout massacrer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici