Alban Dauphin

Le team TM Racing aligne 4 pilotes cette saison. Alban Dauphin en E2, Julian Cotton en Junior, Adrien Tardy en Espoir et Juliette Berrez en féminine. Le point après cette deuxième manche.

Après avoir vu passer Napoléon en 1815, Aiglun aura aussi vécu le week-end dernier une manche de championnat de France d’enduro : la boucle est bouclée ! Cette petite commune voisine de Digne-les-Bains a ainsi offert un cadre hors normes aux pilotes du France. Des panoramas à couper le souffle, une liaison technique, des spéciales typiques, notamment l’extrême, tracée dans la terre grise des « robines », ces vallons si caractéristiques. Cette spéciale était la plus spectaculaire mais aussi la moins accessible, dommage… Au chapitre des regrets, on citera la « queue de cerise » au départ d’Aiglun, qui a contraint les assistances à une organisation acrobatique et les pilotes à emprunter matin et soir une nationale sur 15 km. Le prix à payer pour rouler dans ce paradis terrestre ? Le moto-club mérite dans tous les cas nos félicitations pour le boulot accompli sur les questions environnementales dans une région où les pression est forte sur ce sujet. A nous aussi de montrer l’exemple et de rendre un lieu impeccable !

Sur le plan sportif, le bilan de nos quatre pilotes est contrasté comme le paysage du Pays dignois.

Alban Dauphin en Elite E2 est l’auteur d’un très bon week-end, solide et constant, à l’image ce qu’il avait montré à la Grappe de Cyrano ou à la Coupe de France. Son pilotage offensif gagne en maturité et cela se traduit au chrono ! La sagesse paye enfin et Alban est à sa place dans une catégorie animée par des pilotes pro du Mondial. Dans notre manière d’aborder la compétition, la manière compte autant voire davantage que le résultat brut (11e et 8e) et Alban doit maintenant poursuivre sur sa lancée et aller au bout de la saison sans blessure.

A l’issue du samedi et d’un long debriefing, Juliette Berrez (ci-dessus, photo Mathieu Talayssat) a pris la décision de faire un break pour soigner son poignet qui la fait souffrir depuis plusieurs mois. Dès la fin du premier tour et d’une longue descente qui a fort sollicité les avant-bras, elle a commencé à lutter contre la douleur. Elle a serré les dents pour terminer cette journée, mais ne peut prétendre, dans son état, se battre au niveau qui est le sien. La dernière infiltration n’a pas été efficace et elle doit maintenant soigner sérieusement cette blessure pour revenir en meilleure forme. Elle est 5e samedi.

En Junior, nous attendions beaucoup du « presque local » Julian Cotton (ci-dessus, photo Mathieu Talayssat), habitué à ce terrain spécifique. Après un premier tour « de chauffe », Julian a mené une bonne journée samedi, dans une catégorie où un groupe homogène de 4/5 pilotes bataillent dans un mouchoir de la 5e à la 10e place. Il conclut le samedi en 7e position, un résultat conforme à nos attentes, l’objectif étant alors de renouveler la performance le dimanche. Julian n’a hélas pas trouvé les solutions sur un terrain évolutif et doit se contenter de la 9e place : il sait aujourd’hui quels points il doit travailler.

En Espoir, Adrien Tardy pêche encore par excès de motivation. Il entame chaque course avec une profonde envie de bien faire et part trop souvent à la faute. Ainsi, samedi, il chute en début de journée, hypothéquant le résultat final dès le matin. Adrien, 14e le samedi et 12e le dimanche, dont nous apprécions l’implication, doit apprendre à aborder les épreuves avec davantage de sérénité.

A peine rentrés de Digne, nous voilà déjà prêts à rejoindre Ambert pour la Rand’Auvergne, une classique à laquelle nous sommes fidèles. Matthieu Gagnoud rejoindra Alban Dauphin et Julian Cotton pour l’occasion. Matthieu est de retour de l’Erzberg Rodeo, la fameuse course extrême autrichienne qui se déroule sur quatre jours. Avec une incroyable 16e place finale, Matthieu nous a fait vibrer et a montré qu’il a le potentiel pour aller au bout de cette épreuve… en 2013?

Retrouvez toutes les infos du team TM Racing France sur teamtmracingfrance.com et la Page Facebook officielle

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici