12115725_10152961865566330_8093015038374626551_n2ème étape : Zagora – Zagora (Boucle Drâa)
Liaison : 141 km – spéciale : 224 km – Total : 365 km

La seconde spéciale est plus courte que celle d’hier, mais pas aussi rapide et traverse quelques dunes. En partant 7ème ce matin, Sam Sunderland (KTM) prend sa chance et remporte la spéciale devant de Pablo Quintanilla (KTM), Matthias Walkner (KTM) et Joan Barreda (Honda). « C’était meilleur aujourd’hui », raconte Sunderland, « comme il n’y avait pas autant de poussière. J’ai pu attaquer et rattraper tous les concurrents me précédent. » Quintanilla qui termine second, perd du temps avec quelques petits problèmes pour le passage les dunes.

12122477_10152961865476330_4276172368431076566_n« Ma suspension était trop douce pour le sable, mais dans les pierres, j’ai réussi à attaquer. L’étape était aujourd’hui amusante et la navigation délicate. C’était un bon jour! » Mathias Walkner, qui est en lutte avec Quintanilla pour le championnat, est juste une minute derrière sur le leader. « J’aurais pu gagner du temps mais c’était sans compter la navigation ardue dans les dunes et j’ai décidé de ralentir un peu. Je suis aussi tombé deux fois dans le sable, mais rien de sérieux ». Joan Barreda, qui a fini l’étape à la 4ème place, a perdu la première place du rallye. « Je savais que Sam attaquerait durement aujourd’hui et quand il m’a attrapé j’ai décidé de le laisser devant afin de ne pas prendre de risques. J’apprends! », confie-t-il avec un sourire.

12118644_10152961865511330_8737485740494156400_nPaulo Gonçalves(Honda), qui termine 5ème, c’est perdu. Derrière lui en 6ème place, Antoine Méo (KTM), qui avait été malade pendant la nuit comme Viladoms, est tombé dans le sable après une dune et la moto est retombé sur son dos. En 7ème position on retrouve Helder Rodrigues (Yamaha), suivi par Alessandro Botturi (Yamaha) et l’argentin Kevin Benavides, invité par Honda. Pedrero (Sherco) 10ème, suivi par Toby Price qui a dû finir l’étape sans instruments de navigation, qui étaient en panne, mais il garde le sourire et se dit content de sa journée.