« Après la Bretagne, changement de décor avec cette 3e manche dans l’Allier, à Villebret, où le moto-club a déployé une énergie rare pour proposer un parcours varié, empruntant une zone Natura 2000, et faire face aux pressions administratives et environnementales. Chapeau à l’ASM Villebret ! En revanche, la configuration du site et des spéciales nous laisse un sentiment mitigé : chronos courts et logistique peu confortable pour les assistances, Villebret ne dispose malheureusement pas de tous les atouts pour un championnat de France. Mais on ne va pas bouder notre plaisir de participer à une épreuve en voisins ! D’autant que la météo a été de notre côté tout le week-end, avec moins de pluie que redouté et des températures en course plus supportables que les jours précédents. Au programme : une liaison facile, deux banderolées en herbe entre 3 et 4 minutes et une belle ligne de plus de 6 minutes.

140723CDF3QuentinEspoir
Quentin Delhaye de Maulde. Photo Mathieu Talayssat

Notre pilote E3, Pierre Vissac, a été placé sous les feux de la rampe. Licencié à l’ASM Villebret, il faisait donc partie des « locaux de l’étape » et a offert au team une visibilité appréciable. Il n’a pas démérité sur le plan sportif avec deux quatrièmes places dans la catégorie des grosses cylindrées. Les réglages de sa moto le satisfont désormais. Le 1er jour, il score une 4e place sans panache, tandis que le dimanche, ses chronos témoignent de sa capacité à accrocher le podium. Pierre y a goûté à Scaër et il veut renouveler la performance. Si au championnat, il sera difficile d’aller déloger les 3 premiers, il a le potentiel pour aller se mêler à la bagarre en tête. Le dimanche, il gagne la spéciale en ligne au 1er tour, et signe 4 troisièmes temps dans la journée. Encourageant !
Le bilan est plus mitigé pour Quentin Delhaye de Maulde en Espoir. Arrivé en leader de la catégorie, il est l’auteur d’un week-end moyen (4-6). Il perd la tête du provisoire le dimanche (d’un point seulement), mais il demeure le seul de cette catégorie à avoir remporté deux journées. Les six premiers pilotes se tiennent en 8 points au provisoire, ce qui témoigne de l’animation qui règne entre les banderoles chez les Espoirs ! Quentin s’en sort mieux quand les conditions sont dures, et l’épreuve de Villebret n’était pas assez sélective pour qu’il fasse la différence. Il est bien entendu toujours dans la course ! La fin de saison s’annonce passionnante dans cette catégorie turbulente.

Le Team n’a aligné que deux pilotes ce week-end. Alban Dauphin voit la bout de sa convalescence et peut reprendre doucement l’entraînement. S’il est rétabli d’un point de vue médical, la douleur au pied est encore présente. Son objectif est de pouvoir rejoindre l’équipe fin août pour la 4e manche du « France ». L’horizon se dégage aussi pour Romain Boucardey, touché au genou. Sa blessure est moins sérieue que redouté de prime abord, et il ne nécessite pas d’opération. Il peut donc remonter sur la moto. Moralement, Romain n’est pas prêt à stopper la compétition et toute l’équipe du Team TM Racing France se réjouit à l’idée de finir la saison au complet !

Place à la trêve estivale et rendez-vous les 30 et 31 août à Saint-Cirgues en Montagne (07) pour la 4e manche du Championnat de France d’enduro. »

Source : Newsletter Team TM Racing France, photos Mathieu Talayssat
Le Team TM Racing France sur Facebook www.facebook.com/teamtmracingfrance
Toutes les actualités du team sur le site teamtmracingfrance.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici