08/07/2019

Né en 2018 d’une volonté du groupe KTM appuyé de son fidèle allié Red Bull de concurrencer un championnat du monde qu’ils jugeaient sur le déclin, le WESS, un mélange d’enduro extrême, d’enduro classique et de cross-country, semble aujourd’hui dans le viseur du nouveau président de la FIM Jorge Viegas. Qui a visiblement décidé de prendre le taureau par les cornes pour défendre le championnat du monde FIM, comme vous pouvez le voir dans le communiqué officiel ci-dessous. Où l’on apprend, par exemple, qu’une Coupe du Monde d’enduro Extrême va naître prochainement, ou encore qu’un appel d’offre va être lancé pour trouver un nouveau promoteur au championnat du monde d’enduro. Ce qui sous-entend qu’Alain Blanchard et ABC Communication n’aurait peut-être plus la faveur des instances genevoises… Bref, c’est encore un peu tôt pour tirer des conclusions, mais force est de constater que la FIM vient de balancer un bon pavé dans la mare. Et il devrait faire remonter un peu de vase dans les semaine qui viennent… 

 

 

Le communiqué officiel de la FIM : 

Depuis le début de l’année, la FIM s’est entretenue ouvertement avec le groupe KTM et le responsable des actuelles « Extreme Enduro Series » afin de trouver une solution pour faire encore progresser la discipline de l’enduro. Nous avons proposé d’organiser certaines de ces courses avec notre Championnat du monde d’Enduro, mais après de nombreux efforts et réunions, il n’a pas été possible de parvenir à un accord. La FIM ne fera pas preuve de laxisme dans les règles environnementales, les conditions de sécurité, la protection des pilotes et les contrôles.

Par conséquent, même si nous sommes toujours totalement ouverts à un accord juste pour l’avenir, la FIM, avec ses fédérations nationales affiliées d’Espagne, de France, d’Italie, d’Allemagne, d’Autriche, de Roumanie, d’Angleterre et du Portugal, s’est mise d’accord ce qui suit:

1. À partir de 2020, aucun IMN (numéro officiel d’épreuve FIM) ne sera attribué à aucun championnat entrant en concurrence avec le Championnat du Monde FIM d’Enduro ;
2. Par conséquent, le programme d’assurance qui accompagne automatiquement les Licences FIM ne sera pas valable pour les événements susmentionnés;
3. Dès que possible deux appels d’offre différents pour 2021 seront lancés : l’un pour la promotion du Championnat du Monde d’Enduro et l’autre pour une nouvelle Coupe du Monde de l’Enduro Extrême. En révélant cela, notre objectif est vraiment de réunir la famille de l’Enduro et nous espérons que tout le monde ira dans la même direction.

Jorge Viegas
Président de la FIM