HVA 450 SALVINI
HVA 450 SALVINI

Presque docile

Dans les murs du team JET de Franco Mayr, on sait comment préparer une machine qui gagne, et ce depuis trois décennies. En témoignent les palmarès d’Alex Salvini, du regretté Mika Ahola et, avant eux, ceux de Stefan Merriman, Giorgio Grasso ou Chico Muraglia. C’est au guidon de cette Husqvama 450 que Salvini a retrouvé le feeling des grands jours. La machina ne présente pourtant rien d’exceptionnel, si ce n’est qu’elle emprunte pas mal d’éléments à la version cross.

Inconditionnel de la 450, l’unique question portait sur le modèle à développer : enduro ou cross ?

Salvini étant un inconditionnel de la 450, l’unique question portait sur le modèle à développer : enduro ou cross ? Après les premiers tests, il à été décidé que la version enduro constituerait un excellent point de départ. Il suffisait d’emprunter à la cross en piochant notamment, dans le catalogue d’accessoires de la marque, mais pas que, pour l’adapter aux exigences pointues de l’ex-crossman.

Lequel réclamait tout d’abord des suspensions plus rapides, « Comme le disais Mika Ahola, précise Franco Mayr, les suspensions sont moins faites pour le confort du pilote que pour lui permettre d’attaquer l’obstacle avec efficacité. » Parole d’évangile ! La Fourche d’origine est ainsi remplacée par une WP AER 48 Cone Valve, plus rigide et plus légère, pour un meilleur feeling du train avant. Joint spi et roulements de colonne sont signés SKF. A l’arrière, l’amortisseur standard de la FE est conservé, mais revu au niveau des settings. Les biellettes viennent de la FC.

Egalement héritée du modèle FC, une boite 5 rapports équipe le docile bloc enduro. Lequel est optimisé par l’emploi d’un échappement Termignoni avec silencieux titane. plus un boîtier d’allumage GET à contrôle de transaction GPA et un piston Vertex de profil standard, mais d’un matériau et de tolérances différentes pour un meilleur rendement.

 

Essai complet de la HVA 450 SALVINI dans Enduro Magazine n°99