« Enfin ! Au terme des ces deux dernières journées de compétition, c’est un sentiment de bonheur et de soulagement mêlé qu’ont éprouvé tous les membres du Team TM Racing France. Difficile de mieux conclure la saison ! L’équipe est arrivée à la finale du championnat de France d’enduro 2014 à Ambert avec un objectif majeur et les résultats ont dépassé nos espérances. Outre les performances sportives, celle du moto-club du Livradois mérite aussi l’attention. Cette finale est un sans-faute sur le plan de l’organisation. Les cieux étaient également de la partie ce week-end, la météo ayant été plutôt clémente pour un mois d’octobre, en Auvergne de surcroît, hormis quelques gouttes le dimanche, juste ce qu’il faut pour pimenter la course. Retour sur un week-end chargé en émotions.

« Kent1 » Delhaye de Maulde : champion de France Espoir 2014
Avec 7 et 8 points d’avance sur ses deux principaux poursuivants, l’objectif pour Quentin (en photo ci-dessus) était bien entendu de concrétiser et d’aller chercher ce titre dans la catégorie Espoir. Quentin a su gérer la pression et faire preuve de sang froid durant ces deux journées de course. Il a dominé de la tête et des épaules ses adversaires. Après un premier chrono décevant le samedi, il a rapidement imprimé son rythme, remportant 4 des 6 spéciales et s’imposant sur cette première journée. Les quelques points supplémentaires au provisoire lui permettaient de gérer son avance le lendemain mais Quentin a tenu à gagner avec la manière : il a sorti la grosse attaque et fait une nouvelle démonstration de son pilotage généreux, ne concédant qu’un seul chrono le dimanche, pour une petite seconde et reléguant ses rivaux à près de 40 secondes au terme des deux tours. Quentin a roulé dans le rythme du Top 3 Junior !
Quentin Delhaye de Maulde. Photo Mathieu Talayssat Seul un incident mécanique aurait pu le stopper dans sa conquête mais sa 125 EN n’a jamais faibli et lui a permis d’aller glaner le titre de Champion de France Espoir, pour sa première saison complète. Sa progression a été constante tout au long de l’année, et les objectifs de début de saison sont largement dépassés. Pour la structure, c’est une immense satisfaction de renouer avec la victoire, après les derniers titres de champions de France Junior et Féminine en 2008.

Alban Dauphin. Photo Mathieu Talayssat
Alban Dauphin. Photo Mathieu Talayssat

Alban Dauphin conclut sa carrière à haut niveau
L’émotion était aussi au rendez-vous du côté de la catégorie E1, où Alban Dauphin disputait sa dernière course de championnat de France. Après 12 saisons en Elite, dont 6 sous l’auvent bleu TM Racing, Alban Dauphin, 27 ans, a décidé de prendre sa «retraite sportive» et de se consacrer à d’autres projets. A domicile, il avait à cœur de bien faire et sa prestation (10e) le samedi n’était pas à la hauteur de ses espérances. Alban a trouvé le bon rythme le lendemain et a conclu en 8e position. Accueilli par sa famille au grand complet à l’arrivée, l’émotion était bien palpable ! Nous lui souhaitons tout le bonheur possible pour la suite. Alban fera sans doute quelques apparitions ponctuelles en compétition.

 

Romain Boucardey. Photo Mathieu Talayssat
Romain Boucardey. Photo Mathieu Talayssat

Deux podiums pour Romain Boucardey
En se hissant deux fois de suite sur la 3e marche du podium Elite E2, Romain Boucardey a démontré que nos espoirs placés en ce pilote étaient fondés. Le résultat est enfin au rendez-vous, tout autant que l’attitude et l’engagement. Sa blessure à mi-saison laissait craindre un retrait prématuré de la compétition, mais le Lozérien est revenu encore plus fort. Mobile, combatif, il a signé d’excellent chronos qui lui permettent de décrocher ce week-end ses premiers podiums en Elite. Le dimanche, ses temps canons lui ont permis d’occuper la 2e place pendant le 1er tour, avant de commettre quelques erreurs. Sa performance du week-end le place au 5e rang du championnat. Le bilan est positif !

Pierre Vissac. Photo Mathieu Talayssat
Pierre Vissac. Photo Mathieu Talayssat

​Une 4e place finale pour Pierre Vissac
Le week-end a été plus mitigé pour le pilote E3, qui a abordé cette finale affaibli par un virus. Pierre Vissac a été malade pendant toute la semaine de repérage. En retrait le samedi, sur un terrain glissant, il cède sa 4e place «habituelle». Plus en forme le lendemain, il retrouve les sensations et sa vitesse. Mais une grosse chute a stoppé ses ambitions au 2e tour : il parcourt tout une spéciale avec un guidon tordu et sans embrayage, et perd 3 minutes, impossibles à remonter. Il doit se contenter d’une 7e place dimanche, mais conserve sa 4e place au Championnat en E3. Après une 5e place en E2 en 2013, cette 4e place en 2014 témoigne d’une dynamique de progression en Elite. Les dernières marches étant toujours les plus difficiles à franchir à ce niveau de compétition…

Ambert a marqué la fin de saison pour la structure officielle. Une année riche sportivement et humainement. Les bénévoles du team peuvent être fiers du travail accompli tout au long de l’année. Leur compétence n’a d’égal que leur passion, sans laquelle rien ne serait possible. Un immense merci à eux, ce titre est aussi le leur. Vivement 2015. »

Toutes les actualités du  Team TM Racing France sur Facebook et sur le site teamtmracingfrance.com

Source : Newsletter Team TM Racing France – Photos Mathieu Talayssat