La première manche de l’épreuve de  championnat de France qui se dispute ce week-end a Bar sur Seine s’est achevée en fin d’après midi. Au menu des duels attendus, les favoris sur le podium et un Pela intraitable.

Quand le chat est parti, les souris dansent…

Chez les E1 le grand favori Marc Bourgeois n’a pas eu une journée très reposante. Lui qui comptait sur l’absence de Christophe Nambotin avec qui il avait lutté à Privas s’est retrouvé mal mené par un Julien Gauthier opportuniste qui a surclassé l’opposition en s’emparant des quatre premiers chronos de la journée. L’écart fait, l’auvergnat a pu gérer sa course tout en gardant un gros rythme. Troisième en début de journée derrière le rentrant Anthony Boissière, Marc Bourgeois a toutefois été l’auteur d’une excellente fin de course qui lui permet de décrocher le premier accessit. Vaillant mais moins véloce dans son troisième tour (ce qui est normal après 5 mois off), Anthony Boissière retrouve une place sur le podium ! Loin derrière ce trio (plus de 50 secondes) on retrouve Benoit Fortunato.

Renet – Larrieu, le duel annoncé.

En E2 le grand patron a répondu présent. Pierre Alexandre Renet n’a laissé qu’une seule spéciale à Loic Larrieu et remporte sans surprise la catégorie avec 54 secondes d’avance. Troisième (à 3 minutes 14 de Pela !), Nicolas Deparrois complète le podium. En clair, le duo de tête s’est montré intouchable aujourd’hui !

Albepart met la pression à Bellino.

Chez les E3 la bonne surprise vient d’Emmanuel Albepart qui n’a rien fait d’autre que de malmener Mathias Bellino toute la journée. Excellent dans la longue ligne le pilote Beta conclut à seulement 5 secondes 65 de l’officiel Husqvarna, leader du championnat du Monde de la catégorie, rappelons-le. Jérémy Joly quant à lui a fini par venir à bout d’Antoine Basset et complète le trio.

Carpentier domine son sujet…

Du côté des Juniors Jérémy Carpentier semble être intouchable cette saison. Talonné par Maelig Bron Fontanaz en début de journée le pilote Honda n’a rien lâché et s’impose surement. Theo Bazerque s’est bien repris après une entame de course en demi-teinte et prend une belle deuxième place devant le sudiste Mika Barnes.

Ludivine et les autres

Chez les féminines Ludivine Puy réalise presque un sans faute en prenant cinq spéciales sur six dans la catégorie. A 1 min 48 Blandine Dufrene retrouve le bon niveau qu’on lui connait et devance Juliette Berrez de 55 secondes. On regrette le DNF d’Anouk Boudou qui avait réalisé une entame de course remarquable.

Résultats sur le site Enduro France

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici