steve holcombe

Steve Holcombe ne participera pas aux ISDE 2019, selon les informations de nos confrères d’Enduro21, qu sont des proches du pilote. La raison ? Une chute à l’entrainement en Italie il y a un peu plus d’une semaine lors d’une séance de testing qui lui a abîmé l’épaule droite. Un coup dur pour le pilote Beta, déjà lourdement pénalisé cette saison par une mononucléose tenace (pléonasme ?) qui l’a empêché de défendre son titre EnduroGP comme il le souhaitait, le laissant totalement à plat physiquement tout le début d’année, avant de retrouver peu à peu une santé normale pour la toute fin de championnat. « Je suis dégoûté de ne pas pouvoir tenir ma place en équipe d’Angleterre cette année, mais c’est la seule décision possible pour le team et pour moi. Rouler avec une blessure à l’épaule sur une course de six jours n’a aucun sens. Revenir aux ISDE après tant d’années me tenait vraiment à coeur, donc j’imagine qu’il va me falloir un an de plus et attendre l’Italie en 2020. » 

C’est aussi et surtout une grosse perte pour l’équipe d’Angleterre qui revenait cette année aux ISDE avec une sorte de Dream Team qui paraissait imbattable sur le papier, avec des calibres comme Brad Freeman, champion du monde EndroGP et E1, Danny McCanney, vice-champion du monde E3 derrière Holcombe, ou encore Joe Wooton, vainqueur d’une journée en mondial E2. Que du beau monde, donc. Heureusement, la Grande Bretagne et son manager Darryl Bolter peuvent compter sur une beau réservoir de pilotes. A priori, Steve Holcombe devrait être remplacé par le pilote GasGas et ex-crossman Alex Snow, habitué des podiums dans son championnat national, à la lutte avec les spécialistes habituels de l’EnduroGP. Second du championnat d’Angleterre enduro 2019, Alex Snow a également terminé à une belle 6e place au cross-country d’Hawkstone Park qui comptait pour le WESS. 

Alex Snow, the substitute