rallye du maroc

Le Rallye du Maroc vient de s’achever, avec au bout de la route un nouveau vainqueur, le pilote américain de chez Rockstard Energy/Husqvarna Andrew Short. Il s’impose devant Quintanilla et Barreda, et scelle en même temps sa seconde place au championnat du monde des rallyes derrière Sam Sunderland, déjà titré avant cette course. Shorty, ancien pilote de Supercross avait débuté le rallye ici-même il y a trois ans, signe d’une progression fulgurante dans un monde du rallye où il avait tout à apprendre. Notre envoyé spécial sur place Rodolphe Sabatier a pu recueillir ses impressions juste après l’arrivée, il y a quelques minutes. 

Enduro Mag : Ton coéquipier Pablo Quintanilla dit que tu devrais être plus heureux ! 
Andrew Short : Si je ne suis pas suis pas si heureux, c’est que ça ne parait pas réel ! Gagner ici, c’est incroyable. Je suis très reconnaissant. Je suis super heureux à l’intérieur, mais ça n’a encore l’air vrai ! Je ne m’y attendais pas. Ce n’est pas que je ne le mérite pas, car j’ai travaillé très dur, mais j’ai encore beaucoup à apprendre. Célébrer cette victoire tout de suite serait prématurée. J’apprécie ce moment, mais il faut rester humble. Je me suis bien amusé ici, je suis reconnaissant par rapport à mon équipe et à l’organisation. 

EM : Qu’as-tu pensé de ce rallye du Maroc ? 
AS : C’est ma troisième fois ici, j’ai débuté le rallye par ce rallye du Maroc. Donc, il est en quelque sorte spécial pour moi. Et je sais à quel point il est difficile. Les chemins sont très durs, uniques. C’est pour moi du « vrai » rallye ici. J’ai toujours bien aimé cette course, surtout depuis que David Castera l’a repris l’an dernier. C’est très professionnel, très bien organisé. Une course de haut niveau. C’est ce que j’attends de ces courses. Pour moi, c’est la meilleure de la saison à ce niveau-là. C’est pour ça que je l’attendais autant, et aussi parce que c’est vraiment une des plus difficiles sur le terrain, avec notamment les fameuses dunes de Merzouga. J’espère que j’aurais l’occasion de revenir ! 

Retrouvez les résultats complets de la spéciale ici.