manu lettenbichler

Coup double pour Manu Lettenbichler qui a remporté à la fois la Getzen Rodeo, finale du WESS, et la série en elle-même après une saison impeccable de régularité et de panache. Le jeune allemand conclue par ainsi cette saison pleine par une victoire devant un public nombreux, déchaîné et tout acquis à sa cause. Il devance Alfredo Gomez, auteur lui aussi d’une saison solide, qui grâce à cette seconde place arrache également la deuxième marche du podium au général devant Jonny Walker, sixième seulement en Allemagne. Taddy Blazusiak monte sur la troisième marche de la course, mais doit se contenter de la quatrième position au championnat. 
Billy Bolt, le champion WESS en titre malheureusement blessé pendant une grande partie de la saison, faisait son retour en course à l’occasion de cette finale. Quatrième de la course, l’anglais sauve les meubles avant la longue intersaison où il aura tout loisirs de se retaper afin de revenir à 100 % l’an prochain pour contester la suprématie du jeune Manu Lettenbichler. 
Parmi les exploits lors de cette finale, on se doit de mettre en avant la superbe cinquième place de Pol Tarres, ce malgré une énorme brûlure sur le mollet qui en aurait arrêté plus d’un ! Un costaud, l’espagnol ! Toujours rayon espagnol, légère déception par contre pour Mario Roman, seulement huitième sur un terrain à sa convenance. Même constat pour Graham Jarvis, septième sans éclat. 
Le champion de Scandinavie de trial Eddie Karlsson, vu cette saison à l’AlesTrem, était présent et s’en ait plutôt bien sorti, avec la neuvième place. Pas mal pour ce jeune pilote sans beaucoup d’expérience en extrême ! Par contre, pas de traces du jeune espagnol Josep Garcia, vainqueur à domicile de la dernière épreuve du WESS. Josep était en fait  à la finale du championnat d’Espagne d’enduro, qu’il a d’ailleurs remporté. Son coéquipier Nathan Watson, lui, était là, et a galéré pour prendre finalement la 22e place. 

Retrouvez les résultats complets ici