Enduromag days 2019

Enduromag days 2019J-90 jours avant les EnduroMag Days 2019 et il ne reste déjà plus qu’une cinquantaine de places…

Pour ceux qui sont inscrits et ceux qui hésitent encore, on peut d’ores et déjà vous annoncer deux choses :
On commence par la bonne nouvelle ?
Les noms des ambassadeurs qui seront vos maîtres de stage…
Johnny Aubert (GasGas) et Fabien Planet (Sherco) seront à nouveau nos côtés, accompagnés d’Antoine Basset (HVA Atomic), Till de Clercq (HVA) et de deux légendes de l’enduro, la paire du Sud Cyril Esquirol et Antoine Meo (Honda Redmoto) !!!
Les stages de 2 heures par groupes de 8 sont limités à 220 places… et il en reste encore quelques places disponibles, mais cela ne va durer. Si vous êtes déjà inscrit mais que vous n’avez pas sélectionné l’option stage, appelez Amanda ! Si vous vous inscrivez, n’hésitez pas, plus tard il sera… trop tard.

La mauvaise nouvelle ?
C’est que la rando de nuit du vendredi est complète.
Mais il vous reste un vaste programme pour vous occuper durant trois jours.

Programme 2019
Pour rappel, voici le déroulé des EnduroMag Days 2019 :
– Vendredi 18 octobre à partir de 14h00 débuteront les essais des modèles 2019-2020. C’est gratuit, vous pouvez essayer autant de motos que possible sur une boucle mixte liaison et prairie banderolée sur un créenau de dix minutes.
– Vendredi soir aura lieu la rando de nuit
– Samedi 19 octobre, rebelote toute la journée pour ce qui est des essais. En plus, on vous ouvre une boucle de rando fléchée le matin et une autre l’après-midi sur laquelle vous partez librement. La spéciale chrono ouvre aussi ses portes toute la journée en accès libre avec un challenge Honda RedMoto à la clé. Le village exposant est aussi à vous avec possibilité d’essayer des produits, comme tester des suspensions Öhlins sur votre moto. Challenges avec récompenses, tombola, apéro à la buvette EnduroMag, diner offert suivi d’une fiesta, la soirée ne sera pas en reste !
– Dimanche 20 octobre, histoire de se décrasser, place à la grande rando avec déjeuner sous une grange.

On vous promet du beau chemin bien vallonné avec des points de vue, foi de Pierre Pallut, l’enfant du pays qui nous emmènera arpenter trois départements : Puy-de-Dôme (63), Haute-Loire (43) et Cantal (15).

Bagnols, capitale de l’enduro

Cette année, on a reconstitué un véritable village gaulois de l’enduro en privatisant le camping de Bagnols. Les exposants et la buvette, QG du staff Enduro Mag sont au centre. Tout autour, quatre-vingt lits dans des chalets… déjà tous réservés par les premiers inscrits. Il reste encore de beaux emplacements avec électricité et accès aux sanitaires pour venir camper au cœur du réacteur des EMDays et de belles adresses hôtelières du côté de la Tour d’Auvergne, Picherande, Tauves, Saint-Donas ou encore Bort-les-Orgues, à maxi dix minutes en voiture.
Un parc fermé gardienné vous permettra de dormir l’esprit tranquille, un cadenas vous sera demandé à l’entrée, ne l’oubliez pas !
Bagnols (63) se situe à 65 km au sud-ouest de Clermont-Ferrand, dans la région des volcans du Sancy.

Pour s’inscrire, ca se passe ici