La grande star de cette épreuve grecque de l’EnduroGP a été la chaleur, accablante tout le week-end, qui a obligé les pilotes à taper dans leurs réserves. Le samedi, ce sont les deux anglais de chez Beta Steve Holcombe et Brad Freeman qui ont le mieux commencé la journée, Freeman s’imposant finalement face à un Holcombe toujours diminué par son virus. Et c’est Matteo Cavallo, l’officiel Sherco, qui s’offre son premier podium chez les cadors de l’EGP. En E1, Freeman devance Cavallo et Oldrati. Chez les E2, de multiples rebondissements avec la lourde chute d’Alex Salvini, qui s’est relevé avec une épaule déboîtée alors qu’il était bien placé pour s’imposer. Derrière, la lutte a été totale entre Redondi, Larrieu et Charlier. Le Corse était le mieux placé quand il a chuté dans l’enduro test, cassant son démarreur,  et c’est finalement Redondi qui gagne devant Larrieu et le Chilien Herrera. Quant aux E3, Steve Holcombe l’emporte devant Danny McCanney et Anthony Geslin. 
Enfin, chez les Juniors, nouvelle victoire de l’invaincu Verona, devant Francisco et le Finlandais Kytonen. Meilleur français, Théo Espinasse termine 5e scratch, 3e en J1. 

Dans la douleur ! 

Le dimanche a été un test physique tout aussi difficile que la veille, et cette fois Steve Holcombe a payé ses efforts de la veille ! Battu par McCanney en E3 et seulement 7e en EGP, ça faisait longtemps que le champion en titre n’avait pas connu pareil déconvenue. On rappelle qu’il souffre d’un mal qui le met à plat type mononucléose, mais on n’en sait pas plus… En attendant, ses copains n’ont pas décidé de l’attendre. Brad Freeman s’impose une nouvelle fois malgré une grosse chute dans l’enduro test qui aurait très bien pu lui coûter une épaule ! Au final, le podium EGP est 100 % E1, avec Oldrati et Cavallo derrière. 
En E2, Christophe Charlier s’est vengé de sa chute/casse mécanique du samedi en remportant la journée. Il précède son compatriote Loic Larrieu et Eero Remes. En E3, McCanney devance Holcombe et notre Basque Anthony Geslin qui signe ainsi un double podium. 
Chez les Juniors, fin de série pour Andrea Verona. Invaincu jusqu’ici, l’Italien de chez TM a été battu par le blond Roni Kytonen. Théo Espinasse termine 4e en J1, Till de Clercq 4e en J2, Léo Le Quéré 6e. 

Notez que deux couronnes ont déjà été décernée ce week-end : l’une à David Knight en Coupe du monde Open Senior et l’autre en Open 2 T à Gonçalo Reis, le portugais. Bravo ! 

Les résultats complets ici. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gonçalo Reis est content, il est le premier vainqueur de la World Cup 2 Temps. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

David Knight, champion des Open Senior ! 

Résumé vidéo Jour 1 :

Résumé vidéo Jour 2 :