dakar 2020

Le Dakar 2020 a fait sa conférence de presse la semaine dernière, un événement puisque c’était la première de « l’ère Castera » et du déménagement en Arabie Saoudite. Le rallye s’élancera le 5 janvier de Djeddah, seconde ville du pays située sur les rives de la mer rouge, pour arriver à Riyad, la capitale, le 17 janvier. Entre les deux, les pilotes enchaîneront douze étapes et 7800 kilomètres dont 5000 kilomètres de spéciales, dont cinq feront plus de 450 kilomètres. De quoi s’occuper. 
La patte Castera devrait se sentir rapidement, avec par exemple le roadbook distribué le matin seulement sur au moins quatre étapes, afin de redonner plus de place à la navigation et de réduire la préparation nocturne de la spéciale du lendemain avec les mapman, ces spécialistes de la cartographie qui cherchent des coupes pour faire gagner du temps à leurs pilotes. Testé avec succès lors du rallye du Maroc, ce roadbook « pré-coloré » par l’organisation a bien fonctionné et reçoit pour l’instant les faveurs des pilotes. A confirmer après le Dakar ! Autre grosse nouveauté, la création d’une étape super-marathon pour les motos et les quads. Elle aura la particularité de n’accorder que dix minutes de mécanique aux pilotes à l’arrivée au bivouac de Neom (fin de la deuxième étape) sans assistance. Les pilotes devront donc adopter dès le départ la bonne gestion de la mécanique, des pneus notamment, en vue de l’étape du lendemain. Une autre étape marathon classique et pour tous (sans assistance) aura lieu à Shubaytah dans l’Empty Quarter (étapes dix et onze), cet immense espace rectangulaire de 1 000 kilomètres de longueur et 500 kilomètres de largeur dans le sud du pays. « Des déserts à perte de vue, des grands hors-pistes, beaucoup de dunes, de sable, des canyons, des pistes de montagne, on est revenus un peu au mode africain. Le terrain de jeu est extraordinaire. Sa diversité m’a étonné. » a déclaré DC à nos confrères de l’Equipe. 
Niveau pilotes, les favoris sont à peu près les mêmes que d’habitude, à savoir les teams officiels KTM, Husqvarna, Honda et Yamaha. On ignore toutefois l’état du poignet du tenant du titre Toby Price, qui s’était cassé le scaphoïde peu avant le départ l’an dernier. Côté français, nos deux plus belles chances sont réunies dans le team Yamaha avec Xavier de Soultrait et Adrien Van Beveren, tous les deux capables de l’exploit. Ou, en cherchant plus loin, avec le team manager de la structure HVA Pierre-Alexandre Renet…  A suivre ! 

Les étapes du Dakar 2020
1re étape (5 janvier) : Jeddah – Al Wajh (752 km dont 319 km de spéciales); 2e étape (06/01) : Al Wajh – Neom (401 km/367 km); 3e étape (07/01) : Neom – Neom (489/404); 4e étape (08/01) : Neom – Al Ula (676/453); 5e étape (09/01) : Al Ula – Ha’il (563/353); 6e étape (10/01) : Ha’il – Riyadh (830/478); 7e étape (12/01) : Riyadh – Wadi Al Dawasir (741/456); 8e étape (13/01) : Wadi Al Dawasir – Wadi Al Dawasir (713/474); 9e étape (14/01) : Wadi Al Dawasir – Haradh (891/415); 10e étape (15/01) : Haradh – Shubaytah (608/534); 11e étape (16/01) : Shubaytah – Haradh (744/379); 12e étape (17/01) : Haradh – Qiddiyah (447/374).