beta racing

Beta Racing vient d’annoncer ses plans pour 2020. Trois pilotes officiels ont été confirmés, dont le champion du monde E3 cette saison et ex-champion EGP Steve Holcombe. Victime d’une mononucléose qui l’a laissé sans force une bonne partie de la saison, Wonder Steve a tout de même réussi à ramener un titre à la maison, même si ce n’est pas forcément celui qu’il voulait… Car c’est bien son nouveau coéquipier Brad Freeman qui a conquis cette année le titre EnduroGP (en plus de l’E1) sur une Beta également, mais celle du team satellite Boano Racing, managé par l’excellent Jarno Boano. L’usine a donc visiblement tenu à récupérer son nouveau pilote vedette pour le placer sous le auvent officiel managé par Fabrizio Dini. Résultat des courses, Brad Freeman change de catégorie et roulera l’an prochain en Enduro 3, donc très vraisemblablement sur la Beta 300 RR, à la place de Steve Holcombe, qui quant à lui s’alignera en Enduro 2. Croisé lors de la présentation 2020 des Beta en juillet, Steve nous avait alors confié sa volonté de piloter un 4T la saison prochaine. Il semble qu’il ait été entendu par son management ! Reste à déterminer quelle cylindrée. Une 350, une 430 ? Vous n’y apprendrez pas d’avantage en visionnant la vidéo ci-dessous, qui ne dévoile pas cette information. Peut-être simplement parce que la situation n’a pas encore été prise, d’autant que Steve s’est blessé juste avant les ISDE et n’a donc pas forcément pu réaliser tout le testing nécessaire au choix. 

Herrera vers l’extrême
Beta annonce également une autre nouvelle, le départ de son second pilote Benjamin Herrera vers le hard enduro. Pourtant auteur d’une saison très correcte, le Chilien délaisse donc le monde de l’EnduroGP pour s’attaquer à un nouveau défi. L’effort fourni par l’usine sera sans doute plus important que celui qui a été fourni au sud-africain Travis Teasdale il y a deux ans, puisque le communiqué officiel parle d’une « participation de Beta à toutes les grandes courses extrêmes du calendrier pour la première fois ». Une décision poussée par Red Bull, qui aide son petit protégé chilien depuis des années ? Difficile à savoir, mais en tout cas, c’est logique pour une telle marque qui fabrique des machines d’enduro et de trial de soutenir le monde de l’extrême. 

La vidéo Beta Racing 2020 :