Finale SuperEnduro en Suède : deux stars pour une couronne

Après quatre Grand Prix et douze manches, le Championnat du Monde FIM Maxxis de SuperEnduro 2018 va connaître son dénouement ce Samedi 31 Mars à la Sparbanken Arena de Lidköping (Suède) lors de la grande finale ! Et, pour la première fois dans l’histoire de la discipline, la FIM a confié à la société « Bergman Trading AB », sous l’égide de la SVEMO, la lourde tâche d’accueillir et d’organiser une finale.

Premier SuperEnduro en Suède !
Pour cette finale tant attendue, Staffan BERGMAN et sa société ont donc choisi la Sparbanken Arena de Lidköping. Cette salle, d’une capacité de 4 500 places a été ouverte en 2009 et abrite les nombreuses équipes de Hockey sur glace locales (5) dont les deux équipes les plus connues: les Villa Lidköping BK et les Lidköpings AIK. La Sparbanken Arena accueille aussi de nombreux concerts comme le Melodifestival en 2014 ou les sélections de l’Eurovision.

Les 4 500 places de la Sparbanken Arena de Lidköping, ville du Sud-ouest de la Suède et située à moins de 130 kilomètres de Göteborg, devraient sans aucun doute être toutes occupées dans une ambiance très chaleureuse relevée par les 8 finales de la soirée où WEBB et BLAZUSIAK tenteront d’offrir au public un final d’anthologie digne de celui connu il y a deux ans à Madrid ou l’an passé à Albi (France).

BLAZUSIAK peut-il créer l’exploit ?
Les mésaventures de Cody WEBB (USA – KTM) lors de la troisième finale à Bilbao au début du mois de Mars ont complètement relancé la catégorie Prestige ! Désormais, le Californien ne compte plus que 17 points d’avance sur… Taddy BLAZUSIAK (PL – KTM) ! Le « Polish Nightmare » aura donc trois finales de 6 minutes + 1 tour pour aller chercher son coéquipier de KTM Factory et aller décrocher son septième sacre dans la discipline.
De son côté, WEBB devra faire preuve d’une grande force mentale afin d’éviter que le scénario d’il y a deux ans à Madrid s’écrive à nouveau et qu’il voit s’échapper la couronne mondiale dans les derniers tours…
En plus de cela, de nombreux pilotes pourraient venir faire le jeu de l’un ou de l’autre. En effet, ils ne sont pas moins de quatre à pouvoir s’intercaler : Billy BOLT (GB – Husqvarna), Jonny WALKER (GB – KTM), Colton HAAKER (USA – Husqvarna) et Manuel LETTENBICHLER (D – KTM).
D’autant plus que les positions ne sont pas figées et que chacun d’eux ont une carte à jouer pour aller chercher la troisième place sur le podium final, détenu depuis le début de la saison par le « Rookie » BOLT !
Il faudra aussi garder un œil sur le Champion du Monde Junior 2017 Blake GUTZEIT (RSA – Yamaha) qui est monté en puissance tout au long de la saison et voudra très certainement intégrer le Top 5 du Grand Prix.
De leurs côtés, Cristobal GUERRERO (E – Yamaha), Benjamin HERRERA (CL – Beta) et Diogo VIEIRA (P – Yamaha) joueront le coup à fond afin de garantir leurs places dans le Top 10 final.
Enfin, les stars locales Eddie KARLSSON (Sherco), Magnus THOR (Beta) et John NYSTRÖM (KTM) tenteront de se faire une place parmi le gratin de la discipline et auront sans aucun doute les ferveurs des 4 500 spectateurs !

GALLAS titré dès la première manche ?
Chez les Juniors, le suspens est moindre car Kevin GALLAS (D – Husqvarna) comptabilise 56 points d’avance sur son premier poursuivant Emil JUSZCZAK (PL – KTM). La donne est donc simple, si JUSZCZAK remporte la première finale, l’Allemand n’aura qu’à finir 11ème pour être couronné Champion du Monde Junior 2018 !
Derrière GALLAS et JUSZCZAK, la bataille pour la troisième place devrait avoir plus d’intérêt… En effet, Kyle FLANAGAN (RSA – Yamaha) ne compte que 3 unités d’avance sur le Chilien Diego HERRERA (TM) et 18 sur William HOARE (GB – KTM)…
Il faudra s’intéresser aussi aux performances des locaux Tobias KARLEN (Husqvarna), Per Kristian SVENSRUD (Gas Gas) et Anton ROSENDAL (KTM) qui auront le soutien du public.

Enfin, en Coupe d’Europe, la mauvaise nouvelle vient du Français Adrien JACON (KTM) qui s’est blessé il y a deux semaines à l’entrainement et qui est donc incertain. Il ne pourra peut-être pas jouer ses chances de remporter le titre 2018.
La bataille pour la médaille d’or devrait donc se jouer entre Tim APOLLE (D – Husqvarna) et le letton Andris GRINFELDS (KTM). Et là aussi, nous devrions avoir du suspens jusque dans la dernière finale.

Après deux très belles finales en 2016 et 2017, voilà que celle de 2018 s’annonce tout aussi indécise avec deux pilotes pour une couronne de Champion du Monde. De quoi offrir un spectacle de toute beauté aux 4 500 spectateurs Suédois qui seront présents à la Sparbanken Arena de Lidköping Samedi soir à partir de 18.00. C’est donc l’heure de prendre les paris… Qui de WEBB ou BLAZUSIAK succédera à Colton HAAKER ?

Si vous ne pouvez être présent, n’oubliez pas que vous pouvez aussi suivre en Live Streaming, le Round 5 de la saison 2018 sur superenduro.org dès 19.00 !

Infos Pratiques
– Lidköping;
– Samedi 31 Mars ouverture des portes à partir de 17.00 ;
-Organisation : Bergman Trading AB ;
-Site Internet : www.superenduro.org ;
-Déroulement : 3 Finales pour la catégorie Prestige, 3 finales pour les Juniors et 2 finales pour les Europes
-Aéroport : Aéroport de Göteborg ;
– Live Streaming : superenduro.org dès 19.00

Communiqué superenduro.org

    Discussion · Aucun commentaires

    Il y a 0 commentaire à propos de "Finale SuperEnduro en Suède : deux stars pour une couronne".

    Personne n'a encore posté de commentaire. Commencez la discussion !

    Les sites du groupe CPPRESSE : Trial Magazine | Génération Sans Permis | Boutique CPPRESSE | NextSpot | Casino Poker Mag | Auto-Entrepreneur | Foot en salle