Motocross ou enduro : comment faire la différence ?

En enduro comme en motocross, il s’agit de rouler en dehors des routes sur une moto adaptée au tout-terrain. Mais la ressemblance s’arrête là !
En réalité, de nombreux détails ont leur importance dans la pratique de l’une ou l’autre de ces deux activités. Les connaissez-vous ?
Pour vous aider à choisir une moto ou vous orienter sur une pratique de la moto offroad, voici les principales différences entre enduro et motocross.

Quelle est la différence entre une moto de cross et une moto d’enduro ?

La différence la plus évidente réside dans les équipements. En effet la moto d’enduro doit être homologuée pour la route. Donc, elle se doit de posséder au moins des feux (avant et arrière), des clignotants et une plaque d’immatriculation.
Ensuite, lors d’une comparaison plus poussée on trouvera une différence au niveau des réglages des suspensions et de la fourche. Des réglages plus souples permettront à l’enduro de mieux appréhender les inégalités des chemins. Alors que la moto de cross sollicitera, quant à elle, toute la puissance et la fermeté des suspensions, notamment pour maîtriser des sauts de plusieurs mètres.
Enfin au niveau du moteur, la motocross dispose généralement d’une meilleure accélération ainsi que de rapports plus courts et de plus de couple. L’enduro mise de son côté sur l’allonge et une meilleure vitesse de pointe.

Enduro ou motocross, en pratique qu’est-ce qui change ?

La pratique du motocross est plus contraignante que celle de l’enduro. Tout d’abord car la moto n’est pas homologuée pour la route donc vous devez posséder un fourgon ou une remorque pour la transporter.
Ensuite, où faire du motocross ? Le cross se pratique sur un circuit adapté, présentant différents types de bosses, tremplins ou woops. Ce qui permet au pilote de réaliser des sauts plus ou moins techniques. Discipline impressionnante et très éprouvante physiquement, le cross nécessite un minimum de condition physique, même pour un amateur.
En revanche, l’enduro loisir est plus accessible et moins exigeant. Mais qu’est-ce que l’enduro moto exactement ? Cette discipline consiste à pratiquer la moto sur les chemins, dans un environnement plus ou moins hostile selon votre niveau. De plus, grâce à l’homologation de la moto, vous pouvez l’enfourcher directement depuis chez vous, et vous aventurer sur n’importe quel chemin autorisé. A condition bien sûr de respecter les recommandations du CODEVER (Collectif de Défense des Loisirs Verts) afin que tout le monde profite de sa passion en parfaite harmonie.

Doit-on avoir un équipement différent pour le cross et l’enduro ?

Quels sont les vestes, pantalons et protections nécessaires en cross et conseillés en enduro ?

La pratique du motocross étant plus physique, elle va nécessiter davantage de protections. Parmi elles on retrouve les genouillères, la protection dorsale et pectorale type pare-pierres ou encore la protection cervicale.
Plus axé sur la performance, le motocross prévoit également des maillots et pantalons légers et aérés pour faciliter la ventilation. Toutefois, ils sont suffisamment robustes pour ne pas se déchirer à la moindre chute.
 
En revanche, une sortie enduro peut durer plusieurs heures et vous faire subir diverses conditions climatiques. L’équipement est donc plus polyvalent en terme de protection mais également au niveau des options et rangements. Plus proche d’un équipement routier ou touring, les textiles présentent une conception idéale pour assurer confort, praticité et respirabilité pendant l’effort.
Par exemple, il existe des pantalons dédié à l’enduro, renforcés, possédant des poches et qui peuvent se porter par dessus les bottes. Pratique pour empêcher l’eau de s’infiltrer par le haut des bottes ! Et avec quelques poches supplémentaires dans la veste, vous pourrez emporter vos papiers ainsi que ceux de la moto, votre portable pour prendre des photos et de quoi s’hydrater ou grignoter.

Quel casque choisir si je fais de l’enduro ou du motocross ?

En ce qui concerne le casque, les modèles cross protègent bien le visage du soleil et de l’environnement grâce à sa visière. De plus, le port de lunettes de cross à la place de l’utilisation d’un écran rend la ventilation des casques cross beaucoup plus efficace que les modèles route. Appréciable lors d’un pilotage un peu physique !
Cependant, en enduro vous pouvez opter pour un modèle moins radical, avec un écran qui protégera du froid et des intempéries. Vous trouverez par exemple différents casques Acerbis , plus ou moins orientés cross ou touring, selon votre préférence.

Les bottes et les gants sont-ils les mêmes en cross et en enduro ?

Enfin, pour les bottes et les gants il s’agit de produits très similaires entre cross et enduro. Les gants fins assurent un excellent feeling, même si l’enduriste peut préférer un modèle coqué et étanche.
Pour finir, le tout-terrain impose au motard évidemment des bottes montantes et rigides assurant une très bonne protection de la cheville et du tibia.
Voilà, vous savez tout ! On ajoute un dernier conseil : évitez de partir faire du tout-terrain seul, on ne sait jamais ce qui peut arriver.