Enduro Mag a pu essayer en Toscane la toute nouvelle et très attendue enduro Beta 2T 300 XTrainer.

Voici donc en avant-première les impressions de notre journaliste sur ce modèle, présenté par le constructeur comme «une moto parfaite pour ceux qui veulent s’amuser sans être débordé et pour les pilotes avertis qui veulent se perfectionner».

Premier contact : catégorie compacte
Une RR 300 2-T standard, avec puissance linéaire et progressive, débattements réduits, assise basse, assortie d’équipements spécifiques (comme la  pompe à huile pour régler la question de la préparation du mélange), philosophie loisirs revendiquée…«La première vraie Enduro pour tout le monde» affirme le service marketing Beta. Pas moins !

Essai Enduro Beta Xtrainer 2015
Beta XTrainer 2015

Il est évident que cette XTrainer n’est ni une Enduro au rabais, ni une pure machine de course : elle revendique un concept bien à elle.  Et ce concept a pris du temps à voir le jour (trois ans précisément) et connu des déconvenues. Beta a d’abord essayé d’utiliser la base du moteur 2-temps de Trial (de la série EVO), mais sans succès. Puis le constructeur a décidé d’exploiter le moteur 2-temps 300cc de la série Enduro RR, en choisissant de l’implanter dans un nouveau cadre périmétrique, beaucoup plus compact et léger et de l’associer à des suspensions spécifiques, à débattements et poids réduits. Beta s’est ensuite inspiré de son savoir-faire en trial pour offrir au moteur, connu pour sa puissance, plus de douceur et de linéarité. Moins de gniac, quoi. Mais la cerise sur le gâteau, c’est l’apparition d’une pompe à huile, réglée électroniquement, qui évite non seulement la préparation du mélange lors d’une randonnée, mais optimise aussi la lubrification et combustion. Riche idée !  De même, le freinage est bien pensé et de bonne dimension, ce qui n’est pas toujours le cas sur des modèles plus typés course. Il faudra malgré tout doter la belle d’une protection de pot et de protège-mains. Mais au tarif affiché, on la pardonne presque…

Essai Enduro Beta Xtrainer 2015
Le moteur de la Beta 300 RR à la sauce XTrainer
«La première vraie Enduro pour tout le monde»

Action: le couteau suisse made in Italie 
En prenant place sur la Xtrainer pour la première fois, je suis agréablement surpris par la sveltesse du châssis, compact et bas. La hauteur de selle est seulement deux centimètres plus basse que sur la RR 300 2-T, mais on a la sensation d’être assis sensiblement plus bas, ce qui aide à tenir l’équilibre et à «trouver le sol» avec les bottes, lors des situations délicates. La position de conduite est instinctive, que l’on soit assis ou debout, sans la moindre crispation à la longue. On se sent rapidement comme chez soi sur cette XTrainer.

«Un vrai tracteur, absolument génial dans le trialisant»
Essai Enduro Beta Xtrainer 2015
Beta 300 XTrainer, un vrai couteau suisse… italien

Cette première bonne impression est renforcé par le comportement du bloc moteur 293,1 cc retravaillé. Celui-là offre un rendement exceptionnellement dosable, souple et doux dès les plus bas régime : un vrai tracteur !  Absolument génial pour le trialisant, dans des zones très lentes et techniques. Pas besoin de jouer de l’embrayage, aucun risque de calage intempestif.  A mi-régimes, on profite d’un gros couple et d’une puissance facilement dosable, sans la moindre brutalité : volontaire, réactif et facilement maîtrisable, c’est l’arme pour lever la roue avant avec élégance devant l’obstacle ! A haut régimes, la puissance s’affaiblit sensiblement (environ 36 chevaux), mais le bloc carré (72x72mm, alésage/course) continue pourtant à prendre des tours très librement. Dans le roulant elle ne va probablement pas être beaucoup plus lente que la grande sœur RR 300 2-T. Je m’attends à croiser à l’avenir cette moto pas seulement sur des randonnées ou Enduro extrêmes (Elle est apparue à la Hell’s Gate aux mains de Ben Hemingway), mais aussi en championnats :  cela dit beaucoup sur la polyvalence de cette Xtrainer.

«Quasiment une moto pour tout faire»
Essai Enduro Beta Xtrainer 2015
S16V, fabricant espagnol des suspensions.

Dommage que l’échappement ne soit pas assez discret. Même si la Xtrainer est un peu moins bruyante que la version RR 300 ou la concurrente Freeride 250 de chez KTM, on ne passe pas inaperçu dans les bois. En revanche, la conception à pompe électronique d’huile nous a convaincus. Non seulement la consommation semble moindre, mais il n’y a aucune fumée et cela dérange beaucoup moins les amis enduristes qui suivent. Une idée à copier ! Les composants de suspension bon marché de chez S16V n’ont sur ce premier essai pas souffert la critique concernant leur performance. Dans l’absolu, la Xtrainer se montre plus agile que la RR 300. Elle semble adorer les virolos.  Forcément, elle ne peut égaler la tenue de cap dans le rapide, digne d’un TGV, de la RR 300. Côté freinage, les élements Nissin offrent un mordant vigoureux sans oublier le dosage. Une vraie moto polyvalente, accessible et conviviale !

Tarif : 6.620,00 € TTC

 Fiche Technique Beta 300 Xtrainer

Par Alexander Stephan • Photos: Allesandro, Angelo & Franco.

Le moteur de la Beta 300  RR à la sauce XTrainer.
Le moteur de la Beta 300 RR à la sauce XTrainer.
Le pot est un peu trop exposé, une protection s'impose
Le pot est un peu trop exposé, une protection s'impose
La pompe à huile, une vraie bonne idée.
La pompe à huile, une vraie bonne idée.
Ça freine :les composants Nissin font leur boulot.
Ça freine :les composants Nissin font leur boulot.
Le bouchon de remplissage d’huile 2T sous la selle
Le bouchon de remplissage d’huile 2T sous la selle
S16V, fabricant espagnol des suspensions.
S16V, fabricant espagnol des suspensions.
Le ventilateur électrique.
Le ventilateur électrique.
Beta 300 XTrainer, un vrai couteau suisse... italien
Beta 300 XTrainer, un vrai couteau suisse... italien
Beta XTrainer en action
Beta XTrainer en action
Beta XTrainer en action
Beta XTrainer en action
Beta XTrainer 2015
Beta XTrainer 2015
Une moto pour tout faire
Une moto pour tout faire