La Husqvarna 250 TE 2012, est une machine agréable, sur laquelle on trouve vite ses marques. La position est bonne, même si l’on se sent un poil haut au départ, mais on s’y fait vite. Le châssis est efficace, même si l’on peut déplorer une certaine lourdeur, surtout haut perché. Malgré cela, elle aurait tout pour être une super moto si son moteur disposait d’un peu plus de watts dans les bas-régimes. Le bloc italien est performant, mais manque de force. C’est un peu pénalisant dans le technique et le franchissement où le recours à l’embrayage est rendu obligatoire. Sur sections rapides en revanche, ce n’est plus un souci et on peut exploiter la belle stabilité de l’Italienne.

Prix : 8290 €

Fiche Technique : 
MOTEUR
Type : mono 4-temps refroidi par eau, double arbre 4 soupapes
Cylindrée : 249,5 cm3
Alésage x course : 79 x 54,5 mm
Alimentation : injection électronique Mikuni Ø 42 mm
Démarrage : démarreur électrique et kick
Boîte : 6 rapports

PARTIE CYCLE
Cadre : semi-périmétrique en acier chromoly
Fourche : inversée KYB Ø 48 mm, déb. 300 mm
Amortisseur : KYB, déb. 296 mm
Frein AV : disque Ø 260 mm, étrier double piston
Frein AR : disque Ø 240 mm, étrier simple piston

MESURES
Empattement : 1 470 mm
Hauteur de selle : 950 mm
Poids constructeur (sans essence) : 106 kg
Réservoir : 8,5 litres

Essai complet de la Husqvarna 250 TE 2012 dans EnduroMag n°58