Essai 250 TM 4T 2017
Championne pas pour tous...

Double championne du monde entre les mains d’Eero Remes, la 250 4T TM arrivait avec une belle image. Trop
différente, un peu dépassée par les standards de prise en main des autres marques, elle n’a pas trouvé ses champions… Tom, le mécanicien et piqué TM qui avait amené la belle 250 EN Fi, était déçu, même s’il
essayait de le cacher. Pourtant, cette petite 250 4T est une star, comment serait-elle la deuxième moto la plus rapide au monde en EnduroGP sinon ? En tout cas, le bruit d’aspiration du filtre à air placé comme sur la Yam sous vos oreilles, le frein moteur à l’ancienne, une commande d’embrayage rugueuse, autant de petits défauts qui passaient hier inaperçus mais qui, face à une production de plus en plus homogène, ne pardonnent plus. Pourtant, le bloc rital est ultra linéaire, coupleux, mais pas aussi élastique et joueur que les autres. Une machine efficace qu’il faut oser cravacher, un mode d’emploi moins évident. Que dire si ce n’est que la TM n’a pas rencontré son public…
Que la future 300 sera une fille plus facile ? On l’espère !

Prix: 9 490 €

Essai de la 250 TM 4t dans Enduro Magazine N°88

Fiche Technique: // moteur : type : 4T Cylindrée : 249,5 cm3 alésage x course : 77 x 53,6 mm injection : électronique Ø 42 mm Boîte : 6 rapports Démarrage : démarreur électrique + kick // Partie-Cycle : Cadre : périmétrique en alu Fourche : KYB Ø 48 mm, déb. n.c. amortisseur : TM Racing, déb. n.c. Freins à disque : Ø 270/245 mm // mesures : empattement : 1 480 garde au sol : 340 hauteur de selle : 945 poids vérifié (tous pleins faits) : 111,6 kg réservoir : 8,2 l

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici