24MX Alestrem

La 24MX Alestrem a de nouveau réussi à l’Espagnol de chez Sherco Mario Roman, déjà vainqueur de la course en 2018 devant le même adversaire, le tenant du titre Graham Jarvis. 
Après les deux premiers tours qui ont vu les « 4 fantastiques » Roman, Jarvis, Lettenbichler et Young se neutraliser, Super Mario a tout de suite imprimé le rythme à l’entame du très difficile troisième tour. Première victime, Wade Young qui n’est pas parvenu à tenir la roue des premiers. Letti a lui aussi peu à peu lâché l’affaire, laissant Roman et Jarvis s’expliquer à distance. Mais Roman était décidément intouchable sur cette sixième édition, creusant peu à peu un écart significatif sur le vieux lion de chez Husqvarna. Finalement, Roamn s’impose avec 13 minutes d’avance sur Jarvis, lui-même 20 minutes devant Manu Lettenbichler. Les trois pilotes du podium sont les seuls finishers, même Wade Young n’ayant pas réussi à rejoindre l’arrivée, ne validant que 4 CP sur 6. 
A la quatrième place, on retrouve un excellent Julien Gauthier qui a tout donné pour aller chercher le titre de l’Extrême Challenge, lui qui n’était mené que de 35 points par Paul Bury avant cette finale d’Alès. Malgré le désavantage d’une machine sans démarreur électrique, GotGot a réalisé des prouesses avec cette 5e place derrière les intouchables pros de l’extrême. Paul Bury ayant finalement pris la 7e position derrière l’ex-trialiste italien Michele Bosi, c’est bien lui qui coiffe de nouveau la couronne de champion Extrême Challenge pour 20 petits points seulement, 2840 contre 2820 points pour Gauthier ! Quelle bagarre ! 
On notera les très belles performances des deux suivants, le jeune Fabien Poirot, 8e, qui progresse à pas de géants à chaque sortie, et la 9e place de Tom Pastel, qui termine en beauté une saison difficile ponctuée de petits pépins mécaniques. 
Au rayon des bonnes surprises, on a aussi le vétéran de l’extrême Yannick Marpinard, qui s’alignait sur une Beta XTrainer. Marpi a montré le potentiel de la machine avec une superbe 11e place, juste devant l’excellent Thierry Pigeon, autre spécialiste de l’extrême, et Loris Gubian, venu pour le plaisir mais brillant sur cette course. 

Photo Mastorgne Photography

Retrouvez tous les résultats de cette 6e 24MX Alestrem en cliquant ici.