C’est fait ! KTM a empoché sa 18e victoire d’affilée sur le Dakar, grâce à cette machine de guerre nommée Toby Price ! Dès la journée de repos, on avait parié sur lui tant il semblait serein et appliqué, malgré un scaphoïde cassé quinze jours avant la course. Toby a su passer au-dessus de la douleur pour aller chercher sa victoire avec  panache qui plus est, en remportant la dernière étape. Une victoire facilitée par la grosse chute de Pablo Quintanilla, qui, avec une minute seulement de retard, n’avait d’autre choix que d’attaquer. Ce n’est pas passé cette fois, mais Pablo a lui aussi réalisé un Dakar exemplaire. Mine de rien, KTM place trois machines sur le podium, plus deux HVA derrière. Toutes les machines officielles de la marque sont à l’arrivée. Fort. Les japonaises ont certes su se montrer dangereuses et même menaçantes, mais au final ce sont bien les KTM/Husqvarna les grandes gagnantes de cette édition…