Pour la deuxième fois de son histoire, le Championnat du Monde FIM Maxxis de SuperEnduro va franchir l’Atlantique pour se rendre au Mexique le samedi 21 février. La caravane du SEWC reprendra ses quartiers, plus d’un an après, dans l’Arena VFG de Guadalajara !
Et c’est à nouveau l’agence Grupo Ochoa, très réputée au Mexique pour ses nombreuses organisations dans le golf mais aussi lors de tournois de tennis ou de stages de formation pour de jeunes footballeurs, qui est en charge d’organiser cet événement. Elle le fera en collaboration avec la FMM (Federacion Mexicana de Motociclismo) et son délégué Luis OTERO ainsi qu’ABC Communication et la FIM…
Alejandro OCHOA avait réussi son pari en 2014 ! Par son initiative, le directeur général de Grupo Ochoa avait rendu les Mexicains complètement fou de SuperEnduro. Frère de la multiple Championne de Golf Lorena OCHOA, Alejandro a une nouvelle fois opté pour la magnifique Arena VFG. Cette salle fut ouverte en 2009 et a accueilli de nombreux combats de la mythique lutte Mexicaine dont les habitants de ce pays raffolent ! Elle a aussi hébergé de nombreux concerts tels que ceux d’Oasis, Shakira ou encore des Red Hot Chili Peppers… Ses initiales « VFG » sont en l’honneur du célèbre chanteur Mexicain Vicente FERNANDEZ GOMEZ ! L’an passé, elle avait accueilli près de 6 000 spectateurs lors de sa première organisation du SEWC… Gageons donc qu’Alejandro OCHA et son équipe réussiront à nouveau le pari de remplir cette Arena VFG d’un bouillant public Mexicain !

Ville de fête, Guadalajara, capitale de l’Etat de Jalisco, est la deuxième plus grande ville du pays avec près d’1 700 000 habitants pour une agglomération de 4 000 000 d’habitants. Surnommée « La Perla del Occidente », Guadalajara est située dans la vallée d’Atemajac, à proximité du lac de Chapala. Considérée comme la « Silicon Valley » Mexicaine, c’est le pôle économique et culturel de l’ouest du pays. Guadalajara, ville très touristique grâce à son architecture coloniale et à son centre historique qui renferme de nombreuses merveilles telles que sa cathédrale, le théâtre Degollado ou encore l’hospice Cabanas, est située à plus de 500 kilomètres de Mexico City. Cette métropole est aussi la ville d’origine du réalisateur Guillermo DEL TORO, du footballeur Javier « Chicharito » HERNANDEZ et bien sûr des fameux ensembles musicaux « Les Mariachis ». Fierté de la ville et fameux dans le monde entier …

La tension monte d’un cran !
«En danger», Taddy BLAZUSIAK (PL – KTM) l’est de plus en plus. Mis en difficulté par Cody WEBB (USA – KTM) et Jonny WALKER (GB – KTM), le quintuple Champion du Monde a tout de même réussi à remporter son cinquième Grand Prix d’affilée (Espagne et France 2014, Pologne-Allemagne-Finlande 2015) au profit d’une victoire dans la dernière manche à Helsinki… Remontés plus que jamais, WEBB et WALKER pourraient bien faire chuter le Polonais à Guadalajara. Un autre pilote est aussi très remonté, c’est le Vice-Champion 2013 et 2014 David KNIGHT (GB – KTM). Après un dépassement viril en Finlande, Taddy pourrait bien avoir réveillé la « bête » et il sera à surveiller de très près. Comme il l’a promis dernièrement, il ne vise « rien d’autre que la victoire » au Mexique. Et si Alfredo GOMEZ (E – HVA), pas trop en réussite dernièrement, tirait partie de cette bataille en créant la surprise et remportait sa première victoire en 2015 ? Souvent leader en course, il ne manque plus au Madrilène qu’un brin de chance pour pouvoir aller chercher une victoire ou un podium. En difficultés en Finlande, Taylor ROBERT (USA – KTM) aura à cœur de se rattraper devant un public qui devrait s’enflammer grâce à son pilotage spectaculaire… Il faudra aussi garder un œil sur Kyle REDMOND (USA – Beta) et Danny MCCANNEY (GB – HVA) qui semblent en pleine progression et pourraient bien jouer les troubles fêtes tout comme Dani GIBERT (E – Gas Gas), blessé à l’épaule à Helsinki, et qui, s’il est bien remis, aura son mot à dire. Enfin, attention aussi aux belles surprises du début de saison, Mario ROMAN (E – KTM) et Paul BOLTON (GB – KTM) qui méritent amplement leurs places dans le Top 10 et pourraient bien revoir leurs objectifs à la hausse.
TREMAINE peut-il répondre à LINUSSON ?
L’an passé, le Junior avait basculé lors de la tournée Latino-Américaine, Giacomo REDONDI (I – Beta) étant le seul pilote de la catégorie à s’être rendu outre Atlantique. Cette année, il n’en sera rien, preuve de l’attrait grandissant du Championnat. En effet, les deux grands rivaux Ty TREMAINE (USA – KTM) et Andreas LINUSSON (S – KTM) seront bel et bien présents et au vu du maigre écart entre les deux (LINUSSON mène la danse pour seulement un point), la tension sera à son comble. Après deux Grand Prix remportés et cinq victoires de manches, LINUSSON peut-il continuer sur sa lancée ? Ou bien TREMAINE arrivera-t-il à renverser la tendance ? Sans aucun doute, le Junior aura énormément d’intérêt ! Autre Européen à faire le voyage au Mexique, Gethin HUMPHREYS (GB – HVA) cherchera à s’emparer de la troisième place au provisoire… Mais il devra faire très attention au Franco-Mexicain Didier GOIRAND (Beta) qui avait signé une clinquante deuxième place l’an passé et qui sera la coqueluche du public local !

Pour ce deuxième Grand Prix Mexicain de l’histoire du SuperEnduro, nous devrions une nouvelle fois assister à une épreuve où tout peut arriver. Rendez-vous donc Samedi 21 Février à l’Arena VFG (Guadalajara) où les stars du SEWC nous promettent un show sous très haute tension, embelli par la ferveur et la chaleur du public Mexicain ! « Ay Caramba ! »

Site Internet : www.enduro-abc.com et www.ochoasports.com.mx

Source : communiqué ABC Communication, texte et photo