banner-newsletter-info3Arena Echo’s

Une nuit de folie !

Quelle première ! Cette saison 2015/16 de SuperEnduro a commencé sur les chapeaux de roues devant près de 7 000 spectateurs massés dans l’Atlas Arena de Lodz. Retour sur une soirée pleine de rebondissements et surprises…

Surprise
Nous attendions beaucoup de Manuel LETTENBICHLER (D – KTM), Gethin HUMPHREYS (GB – Husqvarna), Tim APOLLE (D – Husqvarna) ou encore Josh GOTTS (GB – TM) chez les Juniors. Mais ces quatre espoirs de la discipline ont été rejoints Samedi dernier par trois surprises avec tout d’abord, Luis OLIVEIRA (P – Yamaha). Le Portugais, spécialiste de l’EnduroGP, a fait preuve de beaucoup de maitrise et de calme pour aller chercher une belle 2ème place (2/2/4). Il a emmené dans son sillage le Sud-Africain Blake GUTZEIT (Husqvarna), aperçu sur quelques Grand Prix la saison passée et qui n’a pas eu à rougir en Pologne (6/6/3 – 5ème au provisoire) ou encore le Britannique Lee SEALEY (Yamaha) qui a longtemps menacé son compatriote HUMPHREYS pour la dernière place sur le podium (3/5/7 – 4ème au provisoire). Le vivier du SuperEnduro est bien présent et nous promet de belles courses tout au long de la saison avec ces sept pilotes tous capables d’aller chercher un podium !

luis_oliveira_superenduro_rd1_poland_2015_7M_7576

Luis OLIVEIRA  (P – Yamaha)

Infirmerie
Alors que Cédric TEMPIER (F- Sherco) avait signé le meilleur temps en qualifications et choisissait donc la meilleure place sur la grille, l’infortuné a chuté lourdement dès le départ… Transporté par les secours hors de la piste, la soirée était déjà finie pour lui avec un genou sérieusement touché. Le jeune Français a passé des examens plus poussés en début de semaine et voici le verdict : rupture des ligaments croisés. Tout le paddock du SuperEnduro se joint à nous pour lui souhaiter un prompt rétablissement.

Super Pole powered by Akrapovic
Pour la troisième saison d’affilée, la Super Pole a repris ses droits. Sponsorisée par Akrapovic Exhaust, elle a réuni les huit meilleurs temps des qualifications : Jonny WALKER (GB – KTM), Colton HAAKER (USA – Husqvarna), Cody WEBB (USA – KTM), Taddy BLAZUSIAK (PL – KTM), Taylor ROBERT (USA – KTM), Alfredo GOMEZ (E – KTM), et les deux rivaux du Junior 2015 Ty TREMAINE (USA – KTM) et Andreas LINUSSON (S – KTM). Au terme de celle-ci, c’est WEBB qui scratche le meilleur temps en 46’892 (!) ainsi donc qu’un bonus de 3 points au grand dam du roi BLAZUSIAK sur ses terres. Lauréat du chèque de 1 500€ en 2015, Jonny WALKER score le troisième temps… Sans aucun doute, cette toute première Super Pôle de la saison a rencontré un franc succès auprès des pilotes et surtout du public avec un Cody WEBB déjà très impressionnant !

SuperPole

La SuperPole powered by Akrapovic est-elle aussi de retour aux affaires

Galère
Qu’il est bon de revoir Kevin ROOKSTOOL (USA – Sherco) sur le Championnat ! Malheureusement pour lui, ce premier Grand Prix de la saison ne fut pas de tout repos. Dans l’impossibilité de trouver une Sherco aux US, « Rookie » a dû se rendre au Costa Rica pour faire quelques tests avec un 300cc 2T prêté par un ami avant de se rendre en Europe… où l’Américain devait rouler sur une… 250cc 4T ! En plus de cela, il découvrait son nouveau team le vendredi et ils n’ont pas réussi à trouver les bons réglages pour le début des qualifications (problème de pignons). Mais avec toute la bonne volonté de Mick SEWARD,  « Rookie » est allé chercher sa place pour le main event lors de la Last Chance et terminera à une très honorable 13ème place au provisoire. En repartant de Lodz, les deux parties se sont promis que tout serait parfait pour l’Allemagne dans trois semaines…

K-O mais Héroïque
On connait la propension de Taddy BLAZUSIAK (PL – KTM) a perdre très peu de temps lorsqu’il chute. Mais cette fois-ci le sextuple Champion du Monde a eu bien du mal à se remettre de ses déboires en dernière manche. En effet, alors que Taylor ROBERT s’en allait chercher son deuxième Holeshot de la soirée, il touchait la roue avant de BLAZUSIAK. Le Polonais effectuait alors un tout droit avant d’aller percuter un journaliste. Il entrainait par ailleurs dans sa chute un de ses rivaux Colton HAAKER. Alors qu’HAAKER repartait assez rapidement mais avec la boite de vitesse bloquée en 4ème, Taddy, sonné, mettait beaucoup plus de temps à se relever. Il repartait tambour battant et reprenait quelques places avant de chuter à nouveau au deuxième tour dans le « Firewood pit »… et mettait encore plus de temps à se relever et à remonter sur sa KTM. Malgré cela, il allait chercher une 7ème place qui lui permet d’arracher in extremis la dernière marche du podium. A peine arrivé, BLAZUSIAK laissait sa 250 EXC-F à son mécanicien avant de perdre l’équilibre et de se rattraper de justesse à l’épaule de l’organisateur Marek BRYGIDER. Il avouera plus tard dans la soirée ne pas avoir été tout à fait conscient durant toute la manche…

12347579_964305436949232_7158610824370149592_n

Holeshot 100%
De retour pour une nouvelle saison, le Holeshot 100% a offert de nouvelles émotions aux pilotes car certains ont d’ailleurs mordu la terre Polonaise… Le premier virage concocté par le Lodzki Klub Motorowy était un modèle du genre et ce fut clairement la « guerre » pour ressortir en tête comme en atteste la grosse chute entre Colton HAAKER et la star locale Taddy BLAZUSIAK lors de la dernière manche Prestige. Et à ce petit jeu là, c’est Taylor ROBERT qui ressortit vainqueur des trois manches. Il remporte donc les 300 USD promis au vainqueur Prestige. En Junior, c’est le Portugais Luis OLIVEIRA qui empoche le chèque de 200 USD en prenant les devants dans la première et en ressortant deuxième dans les deux autres manches. Un joli bonus 100% « Spirit of Racing » pour un show toujours plus palpitant !

Coupe d’Europe de SuperEnduro
Pour la toute première fois dans l’histoire du SuperEnduro, une Coupe d’Europe a vu le jour à Lodz. En partenariat avec FIM Europe, ABC Communication et le Lodzki Klub Motorowy ont organisé la toute première Coupe d’Europe de SuperEnduro ! Et au terme des deux manches, c’est Mike HARTMANN (D – Gas Gas) qui devient donc le premier vainqueur de la Coupe d’Europe de SuperEnduro après un duel haletant face au spécialiste des courses extrêmes Lars ENOCKL (AUT – KTM). Enfin, c’est le jeune Polonais Jakub LUKASZCZYK, qui, au guidon de sa Sherco, s’empare de la dernière marche du podium !

Maxxis s’engage
La saison dernière, le sponsor titre du SEWC était déjà présent sur le Championnat en équipant le team US RPM KTM Maxxis team et ses deux pilotes Cody WEBB et Ty TREMAINE. Cette saison, la marque Taïwanaise est encore plus présente avec bien sûr le Champion du Monde Junior 2015 Ty TREMAINE qui va chercher une très belle 7ème place en Prestige. Mais elle équipe aussi le team TM Germany composé du grand Hongrois Kornel NEMETH (10ème au provisoire) et du jeune pilote Magyar Norbert ZSIGOVITS (13ème au provisoire Junior) ! A noter que Maxxis a aussi remporté la toute première coupe d’Europe de SuperEnduro par l’intermédiaire du pilote Gas Gas Germany Mike HARTMANN qui sera sur ses terres dans trois semaines à Riesa et viendra cette fois-ci se frotter aux stars de la catégorie Prestige !

kori_nemeth_superenduro_rd1_poland_2015_7M_7610

Kornel NEMETH (H – TM)

footer-superendurook