Championnat de France d’Enduro à Langogne ; Bourgeois et Berrez champions

La ville de Langogne accueillait aujourd’hui la finale du Championnat de France d’ Enduro 24MX 2015. Autour du site exceptionnel qu’est le lac de Naussac, le club Moto Verte Haute Lozère a encore une fois réussi à nous surprendre avec cette épreuve parfaitement orchestrée qui en aura mis plein les yeux aux pilotes et spectateurs venus particulièrement nombreux. C’est Mathias Bellino qui, sur le podium, leur rendait le plus bel hommage, avouant avoir roulé aujourd’hui sur le plus beau tracé de sa carrière d’ enduriste.

Pour les pilotes, le premier challenge de la journée a été de parvenir à se réchauffer. Le thermomètre affichait une température de -2°C à l’heure du départ, et chacun y allait de son astuce ou accessoire pour se réchauffer. Heureusement, le soleil est vite venu faire monter la température d’une course qui s’est déroulée dans des conditions idéales.

Chez les élites, Marc Bourgeois est sacré ce soir champion de France E1, en gagnant la journée. Idem pour Juliette Berrez, nouvelle championne de France chez les filles. En E2 et Junior, les champions déjà couronnés, Loïc Larrieu et Jérémy Carpentier ont fait honneur à leurs titres en s’imposant. Enfin, Mathias Bellino gagne en E3 et le suspens pour le titre demeurera jusqu’à demain soir.

CATÉGORIE E1

C’est fait! Marc Bourgeois (Yamaha) obtient dès ce soir son titre de Champion de France E1. Il se devait de finir la journée devant Julien Gauthier et c’est ce qu’il a fait. Visiblement pressé d’en terminer, il attaquait la journée très fort en signant le meilleur chrono toutes catégories confondues dans la première spéciale. Il bouclait son premier tour avec près de 30 secondes d’avance sur Julien Gauthier (Yamaha B2R) et Anthony Boissiere (Sherco – Moto Pulsion). Après une difficile mise en route, dans un climat auquel il est peu habitué, Boissiere fera le forcing pour recoller à Bourgeois, sans parvenir à l’atteindre. Il termine second mais cette place lui permet de remonter à la 3ème place du provisoire.

Julien Gauthier monte sur la troisième place du podium et assure sa place de vice-champion E1 2015.

 

CLASSEMENT E1

–1/ Marc Bourgeois

– 2/ Anthony Boissiere

– 3/ Julien Gauthier

CATÉGORIE E2

Encore un beau week-end pour Sherco. La firme nîmoise, après avoir célébré le titre E2 de Loïc Larrieu à Champagne-Mouton, voit deux de ses pilotes sur les deux plus hautes marches du podium ce soir. A la mi-course, c’est le pilote tarnais Jérémy Tarroux (Sherco) qui menait la danse, suivi de près par le champion de France Loïc Larrieu (Moto Pulsion). Ce dernier reprendra l’avantage à la fin du tour 2 pour ne plus le céder.  Tarroux, second, confirme son excellente fin de saison. Au guidon de la grosse 450, il a retrouvé la vitesse qui était la sienne la saison passée et les résultats qui vont avec.

Derrière, le duel attendu entre Nicolas Deparrois (Husqvarna – Atomic Moto) et Romain Dumontier (Yamaha) a tourné à l’avantage de Dumontier. Auteur d’un premier tour catastrophique, il se reprend dans la seconde moitié de la journée pour remonter à la 4ème place, juste devant Nico Deparrois, relégué 5ème après une chute dans la ligne du dernier tour.

La belle performance du jour est à mettre au crédit du local de l’étape, le lozérien Romain Boucardey. Le pilote du TM Racing revient de blessure et manquait de roulage. A l’aise sur les rives de « son » lac, il monte sur le podium du jour, 3ème.

CLASSEMENT E2

– 1/ Loïc Larrieu

– 2/ Jérémy Tarroux

– 3/ Romain Boucardey

 

CATÉGORIE E3

Plus qu’une journée à tenir pour Manu Albepart (Bêta) qui a fait tout ce qu’il a pu pour se rapprocher de ce titre qui lui tend plus que jamais les bras. L’auvergnat attaquait fort sa journée, en prenant la seconde place dès le premier tour juste devant Antoine Basset (Mash-Sima). Une position qu’il parvint à tenir jusqu’ à la mi-course. Il chute dans la spéciale en ligne du dernier tour, mais en est finalement quitte pour une bonne frayeur et une poignée de secondes perdues. Il termine à la 3ème place juste derrière Basset et lui concède donc 2 points. Il en conserve toujours 8 d’avance au classement provisoire E3 et est en bonne posture pour obtenir le titre qui manque à sa longue carrière.

La victoire du jour revient à Mathias Bellino (Husqvarna). Très heureux de trouver des spéciales sablonneuses qu’il adore, le nouveau champion du monde E3 s’est régalé et sera encore plus difficile à aller chercher demain, sur un terrain qui s’est beaucoup défoncé.

CLASSEMENT E3

– 1/ Mathias Bellino

– 2/ Antoine Basset

– 3/ Manu Albepart

 

CATÉGORIE JUNIOR

La hiérarchie chez les juniors a encore une fois été chamboulée tout au long de la journée. Et au final, c’est encore le patron de la catégorie qui s’impose. Jérémy Carpentier (EC2M), fort de son titre de champion acquis lors de l’épreuve précédente, a été le plus solide sur le sable lozérien et a su résister aux assauts du fougueux pilote du TM Racing, Quentin Delhaye De Maulde. Ce dernier a été très impressionnant, dans un style toujours très généreux, et aurait pu jouer la gagne s’il n’avait pas chuté à l’entame du dernier tour. Il monte sur la seconde marche et prend surtout la 3ème place du provisoire, à 4 points seulement de Mika Barnes (KTM). Cela promet une grosse journée demain pour ces candidats au siège de vice-champion.

Le pilote de l’ équipe d’enduro de l’armée de Terre Anthony Geslin complète le podium.

CLASSEMENT JUNIOR

– 1/ Jérémy Carpentier

– 2/ Quentin Delhaye De Maulde

– 3/ Anthony Geslin

 

CATÉGORIE FÉMININE

Chez les féminines aussi, le titre est attribué aujourd’hui. Et c’est la pilote Yamaha Juliette Berrez qui devient la nouvelle championne de France. Un titre acquis avec la manière. Elle s’impose aujourd’hui avec plus de 2 minutes d’avance sur Valérie Roche, seconde. Après une saison qui aura vu l’abandon de plusieurs prétendantes au titre, Juliette a été la plus régulière et a su passer entre les gouttes. Elle apporte un nouveau titre à Yamaha.

Autre pilote Yamaha, Tracy Morandin est également monté sur le podium aujourd’hui. Elle se classe 3ème.

CLASSEMENT FÉMININES

– 1/ Juliette Berrez

– 2/ Valérie Roche

– 3/ Tracy Morandin

 

CATÉGORIE CONSTRUCTEUR

Yamaha s’impose et prend de gros points aujourd’hui. Le constructeur prend ainsi un sérieux avantage dans son duel qui l’oppose à Sherco pour le titre de champion. Les temps cumulés de Marc Bourgeois et Romain Dumontier permettent à Yamaha de compter désormais 15 points d’avance sur Sherco.

TM et MASH complètent le podium du jour.

CLASSEMENT CONSTRUCTEUR

– 1/ YAMAHA

– 2/  TM

– 3/ MASH

 

TROPHÉE MORACO ELITE

La plus rapide aujourd’hui dans cette splendide ligne tracée dans le sable du lac de Naussac a été le pilote Sherco Jérémy Tarroux. Il remporte cette journée juste devant Loïc Larrieu qui continue sa course en tête du provisoire et est idéalement placé pour remporter le chéque de 1000 euros qui sera remis par MORACO demain soir.

CLASSEMENT TROPHÉE MORACO ELITE

– 1/ Jérémy Tarroux

– 2/ Loïc Larrieu

– 3/ Mathias Bellino

 

Demain, les pilotes attaqueront la journée sur des spéciales qui se sont beaucoup trouées et qui devraient rapidement taper dans les organismes. Les yeux seront rivés sur la catégorie E3 qui attend encore son champion, mais également sur les autres qui vont offrir aux outsiders l’opportunité d’un dernier coup d’éclat avant la fin de la saison.

Tous les résultats par ICI

    Discussion · Aucun commentaires

    Il y a 0 commentaire à propos de "Championnat de France d’Enduro à Langogne ; Bourgeois et Berrez champions".

    Personne n'a encore posté de commentaire. Commencez la discussion !

    Les sites du groupe CPPRESSE : Trial Magazine | Génération Sans Permis | Boutique CPPRESSE | NextSpot | Casino Poker Mag | Auto-Entrepreneur | Foot en salle