Avec le regain de la pratique “Xtrem”, y voir de nuit comme en plein jour est redevenu à la mode. La technologie évoluant à grands pas, il est désormais possible de contenir dans un support de phare d’origine ce qui réclamait il y a encore peu une plaque carbone volumineuse, exposée aux chocs et très onéreuse. Pierre Pallut a fait la lumière sur cette affaire en testant quatre systèmes et autant budgets différents, d’un peu plus de 50 à près de 500 euros.