On n’a pas l’habitude chez Enduro Magazine d’aborder l’actualité judiciaire, mais on ne peut pas passer sous silence la condamnation de Michel Mérel, ancien pilote de MX, enduro et rallye devenu coach réputé au sein de son équipe EC2M.

Michel avait été jugé une première fois (en 2015) par la cour d’assises de Loire-Atlantique, qui l’avait condamné à quatre ans de prison avec sursis pour agression sexuelle sur une élève mineure, mais acquitté des faits de viols sur une autre élève, également mineure à l’époque (à partir de 2006). Cette dernière n’a jamais varié dans ses déclarations, accusant le coach de viols répétés et établis, selon le magistrat de ce nouveau procès d’assises. Des propos entendus par la justice, Mérel ayant été condamné vendredi à 8 ans de prison ferme pour viols et agressions sexuelles par la cour d’assises des Côtes-d’Armor. A 65 ans, il a été placé sous mandat de dépôt et écroué. Il est également condamné à cinq ans de suivi socio-judiciaire.