Les 120 heures des Carpates – EnduRoMania : 1ère édition

Une épreuve de soft enduro, ouverte à tous, et la renaissance d’un mouvement d’amitié entre motards roumains et français, qui remonte à la Révolution.

C’est une histoire d’amitié, celle qui unit l’expérience de deux vieux fous d’aventures authentiques à moto en Roumanie : le français Jean-Christian Tirat et le roumain Sergio Morariu. Fusion du Raid des Carpates, créé en 1991, et de l’EnduRoMania (une épreuve très populaire en Europe qui a connu 130 éditions en 20 ans), Les 120 Heures des Carpates se déroulent sur un territoire montagneux de 40.000 km² autour de l’Enduro-Camp de Brebu Nou (județ de Caraș-Severin, dans le Banat).

UN CONCEPT ORIGINAL, DES REGLES TRES SIMPLES : CHACUN CHOISIT SELON SES CAPACITES , EN TOUTE LIBERTE.

Pendant cinq jours entre le 1er et le 6 août, soit pendant 120 heures, les participants ont pour objectif d’engranger un maximum de points en ralliant les 80 Check Points (ou Contrôles Points) disséminés sur un rayon de 70 km. La valeur des points attribués dépend de la difficulté d’accès de chaque CP, classés de 1 à 4. A l’exception du prologue destiné à initier les participants et évaluer leur niveau, les pilotes décident eux-mêmes à quels CP ils veulent pointer et le trajet qu’ils feront pour s’y rendre, il n’y a donc aucune pression par rapport au chronomètre. Il n’y a pas de contrôles de passage obligatoires ni de tracés imposés. Seul temps imparti : les 120 heures pour additionner ses points.

UNE RENCONTRE OUVERTE A TOUS

Pilotes débutants ou expérimentés, l’épreuve est ouverte à tous. Elle se déroule par équipes d’au moins trois véhicules afin d’assurer la sécurité entre les pilotes : ainsi, ils peuvent s’entraider en cas d’urgence . Les pilotes qui n’auraient pas d’équipe sont orientés par l’organisation à l’issue du prologue. Des guides expérimentés pourront également accompagner tant les débutants que les pilotes expérimentés qui souhaiteraient trouver un maximum de challenge de type hard-enduro. Pour aider les participants, une documentation détaillée est fournie ainsi que les cartes
papier de la région au 1:100000, des cartes au format numérique UIN et la navigation GPS (Garmin avec prise USB conseillés). Les cartes, mises à jour tous les ans, et les CP sont aussi facilement accessibles à l’aide d’un simple smartphone. C’est une prouesse étonnante, mais la couverture standard de téléphonie mobile est partout disponible dans ces contrées montagneuses de la Roumanie ; notamment le réseau Orange. L’organisation conseille aussi les équipes sur les itinéraires. Pour atteindre les CP de niveau 3 ou 4, elle propose notamment aux gros trails des alternatives plus roulantes. Mais au final, après concertation avec l’organisation, ce sont les équipes qui décident de la route à suivre.

UNE MANIFESTATION RESPECTUEUSE DE L’ENVIRONNEMENT ET DES HABITANTS

Seuls impératifs, les pilotes doivent circuler sur des voies ouvertes à la circulation et à l’exploitation agro-forestière. Ils doivent respecter les autres usagers, la faune et la flore, ainsi que le code de la route (par exemple, dans les villages, pas de roues arrière). Le hors-piste est interdit et la conduite de nuit vivement déconseillée en zones d’altitude (pour ne pas déranger les ours, les loups, les chiens de bergers… voire les vampires !). C’est un enduro de découverte, en harmonie avec la nature et la vie locale.

DES BONUS BIEN SYMPATHIQUES

Des points bonus peuvent être attribués. Ainsi, le précieux bonus « Découverte » récompense les équipes ayant ouvert un tracé encore ignoré et intéressant. Le bonus « Environnement » attribué à ceux qui signalent des dommages environnementaux. Le bonus «Duo» pour les Trails avec passagers. Le bonus «Cylindrée» attribué aux motos de faible cylindrée (50, 80 et 125 cm3) le bonus « Vintage » pour les machines de 15 ans et plus et le bonus « Papy » pour les pilotes âgés de plus de 50 ans. Évidemment, comme cela doit se faire lors d’une rencontre entre amis, porter assistance à
d’autres équipes est également récompensé.

UN TERRAIN IDEAL

La région du Banat se trouve en basse, moyenne et haute montagne et compte 3 sommets de plus de 2.000 m. La vie rurale y étant encore très active, les chemins et sentiers de traverse sont nombreux. En revanche le réseau routier y est peu développé, avec des zones de 8.000 km2 sans aucune route goudronnée. Le Banat offre donc quantité d’itinéraires allant de la piste forestière roulante au sentier d’exploitation vertigineux de type hard-enduro.

L’ENDURO-CAMP DE BREBU NOI, SON AMBIANCE ET SES POSSIBILITES D’HEBERGEMENT

Situé au cœur du village de Brebu Nou (Weidenthal, un ancien village allemand), l’endurocamp de la fondation EnduRoMania dispose d’un terrain d’accueil de 9.000 m2 avec hôtel, restaurant, bar, camping, salle de conférence. Et le soir, son fameux carré « feu de camp » où les pilotes aiment se retrouver en famille pour méditer sur les beautés du Monde. Un atelier mécanique, une école de pilotage avec location de motos, et l’équipe des guides de l’excellent team « Adrenalin Racing » complètent la structure intérieure. Pour les familles, un grand lac de loisir situé en contrebas du village permet la pratique de nombreuses activités nautique. Les personnes désirant plus d’indépendance ou recherchant plus de contact avec les habitants trouveront leur bonheur en chambres, studios et appartements d’hôtes au sein du village de Brebu Nou et alentours. L’Enduro-Camp dispose aussi d’une option camping, et pour les budgets limités, le camping nature est toujours possible.
Les amis motards de France y ajoutent quelques touches « à la française ». Notamment un prologue délirant, un reportage photo numérique de qualité professionnel offert à tous les participants et d’autres surprises qui doivent rester secrètes (on parle par exemple de filmer les participants avec un drone équipé d’une caméra).

LES AMIS PILOTES ROUMAINS SONT CHALEUREUSEMENT INVITES

Les 120 Heures des Carpates – EnduRoMania ne sont pas organisées que pour les français. Au contraire, des pilotes venus de tous les horizons géographiques, notamment les habitués
de l’EnduRoMania Classic pourront être aussi de la partie. Les participants français, eux, ont acquitté un droit d’inscription à la rencontre d’un montant de 250 euros. Mais par souci d’équité et pour rendre l’épreuve plus accessible à tous, c’est GRATUIT POUR LES AMIS MOTARDS ROUMAINS.

POUR VOUS INSCRIRE, contactez vite Sergio Morariu : sergio.enduromania [at]

gmail.com ou Jean-Christian Tirat : jc.tirat [at] orange.fr
Pour des raisons de sécurité et d’organisation, le nombre de places est limité.

NB. Sergio Morariu est le père de l’EnduRoMania qu’il a créé en 1995 et JC Tirat est le pionnier incontesté de l’enduro en Roumanie.

LA RENAISSANCE D’UNE AMITIE DE MOTARDS DE ROUMANIE ET DE FRANCE QUI REMONTE A LA REVOLUTION

Dès janvier 1990, Jean-Christian Tirat, le vainqueur en 1995 de la première édition de l’EuduRoMania, était sur place en Roumanie, à la rencontre des amis motards. Avec son comparse roumain Sergio Morariu, ils sont maintenant les organisateurs des 120 Heures des Carpates – EnduRoMania, auquel se joint naturellement l’association roumaine APCRF APCFR – Asociația România Franța Amicale France Roumanie. Cette amitié a porté ses fruits de diverses manières : par exemple, Patrick Boissy, un français qui fit les 2 premiers Raids Carpates (1991, 1992) et, tombé sous le charme du pays. Il a depuis créé une entreprise à Ghorgheni. Il est aussi conseiller enduro auprès de la fédération roumaine de motocyclisme (FRM). Il sera bien sûr présent lors de la rencontre
Les 120 Heures des Carpates – EnduRoMania.
Quelques grands noms se joindront aussi à la manifestation. Par exemple Marius Soaita, un ancien grand champion roumain de Dirt Track qui vient spécialement des USA. Dan Pasteanu, motard de Sibiu, sera également là : ancien membre de l’organisation du Raid des Carpates. Il est actuellement le responsable médical du Romaniacs. Bref, des amis, motards de Roumanie, de France et d’ailleurs, réunis pour célébrer cette amitié toujours renaissante, lors de la première édition des 120 Heures des Carpates – EnduRoMania.

Toute l’équipe des volontaires organisateurs de la rencontre « Les 120 Heures des Carpates – EnduRoMania», Jean-Christian Tirat et Sergio Morariu, EnduRoMania et Raid des
Carpates, APCRF APCFR – Asociația România Franța Amicale France Roumanie.

Discussion · Aucun commentaires

Il y a 0 commentaire à propos de "Les 120 heures des Carpates – EnduRoMania : 1ère édition".

Personne n'a encore posté de commentaire. Commencez la discussion !

Groupe Cppresse | Boutique Cppresse | Trial Mag | Trail Adventure Mag | Génération Sans Permis | Génération 4x4 Mag | Original Vintage Mag | Maison à vivre Mag