Décidément, ce Dakar version courte va se jouer dans la dernière ligne droite ! En effet, à chaque jour son rebondissement. Après avoir repris les commandes, Pablo Quintanilla les a relâché hier en concédant 21 mn, rien que ça, au vainqueur Sam Sunderland, qui fait donc la bonne affaire du jour, avec l’Américain Ricky Brabec. Troisième de la spéciale, celui-ci repasse devant au général, 7 mn devant Adrien Van Beveren et 8 mn devant Toby Price, le meilleur KTM. Avec trois étapes seulement encore au programme, on peut donc  s’attendre à un sprint sans filtre entre ces trois là, et même jusqu’au 5e, Quintanilla, à moins de 10 mn. Tout reste à écrire sur ce Dakar, mais les KTM semblent plus que jamais en difficulté pour aller chercher une 18e victoire consécutive. 

Suivez l’étape en direct en cliquant ici