Remplaçante de la fameuse TTR, initiatrice de bien des verts, la Yamaha WR 250 R 2010 montre ‘un caractère moteur aussi linéaire qu’efficace à défaut d’être spectaculaire. Dotée de suspensions et d’une selle confortable, c’est une machine très facile à vivre, à laquelle on peut guère ne reprocher qu’une maniabilité perfectible. Pas spécialement légère, elle est aussi jugée un peu large entre les jambes. En revanche, elle fait preuve d’une stabilité rassurante et absorbe bien les petits chocs. Parfaite pour la rando, ce trail sportif ne nécessitera que quelques réglages d’injection et de suspensions, ainsi qu’une démultiplication raccourcie, pour se métamorphoser en vraie petite enduro.

Prix : 6290 €

Fiche Technique :
Moteur : Mono 4-T refroidi par eau
Cylindrée : 249 cm3 (77 x 53,6 mm)
Alimentation : injection
Boîte : 6 rapports
Démarrage : électrique
Cadre : périmétrique en acier et alu
Susp. AV : fourche Kayaba Ø 46 mm, réglable en compression et détente, déb. 270 mm
Susp. AR : amortisseur Kayaba monté sur biellettes, réglable en compression, détente et précontrainte du ressort, déb. 270 mm
Frein AV : disque Ø 270 mm, étrier Nissin
Frein AR : disque Ø 230 mm, étrier Nissin
Empattement : 1 420 mm
Garde au sol : 300 mm
Hauteur de selle : 930 mm
Réservoir : 7,6 l
Poids à sec : 134 kg

Essai complet de la Yamaha WR 250 R 2010 dans EnduroMag n°48